Recherche libre dans le site
Accueil | Mairie | Budget | Budget

Budget 2015

Budget 2015

Lundi 30 mars 2015, le Conseil municipal de Poitiers a voté le budget 2015 tout en observant une approche pluriannuelle de l'investissement. Elaboré autour de 5 priorités, le budget 2015 ne prévoit pas d'augmentation du taux de fiscalité locale pour la 5ème année consécutive et assure le maintien de la politique d'abattement sur la taxe d'habitation pour les ménages les plus modestes. Les autres marqueurs de la politique budgétaire menée en 2015 : des dépenses évoluant moins que l'inflation, et un investissement dynamique pour soutenir l'économie locale et la maitrise de la dette.

Une vision pluriannuelle de l’investissement

Le Conseil municipal a voté un programme pluriannuel d’investissements (2014-2020). Cette Programmation Pluriannuelle Investissement (PPI) pourra être réadaptée chaque année. La Ville de Poitiers poursuit son engagement pour l’attractivité en investissant sur le long terme.

L’Education reste au centre du projet municipal avec un programme d’investissement de 41M€ sur 6 ans. Il représente un tiers des investissements envisagés sur cette période. D’autres investissement sont prévus pour aménager l’espace public, la vie des quartiers et culturelle, et le développement urbain dans une perspective de cohésion sociale et de solidarité. La transition énergétique comme la révolution numérique structureront les investissements et sont intégrées à cette programmation.

Sur la période 2014-2020, la Ville de Poitiers, à travers cette PPI, a prévu d’investir plus de 137 M€ d’investissements nouveaux dans 8 domaines :

  • 40,9 M€ pour l’éducation

  • 29,1 M€ pour le cadre de vie et l’espace public

  • 28,0 M€ pour la vie culturelle

  • 14,3 M€ pour l’environnement de travail

  • 10,0 M€ pour le développement urbain

  • 9,9 M€ pour la vie de quartier et citoyenneté

  • 3,6 M€ pour les bâtiments

  • 1,6 M€ pour la cohésion sociale et solidarité

Pas d'augmentation du taux d’impôt pour la 5ème année consécutive

5 axes :

  • Pas d’évolution du taux de fiscalité locale pour la 5ème année consécutive

  • Maintien de la politique d’abattement sur la taxe d’habitation pour les ménages les plus modestes

  • Des dépenses qui évoluent moins que l’inflation prévisionnelle

  • Un investissement dynamique pour soutenir l’économie locale

  • La maîtrise de la dette

5 objectifs :

  • Préparer l’avenir en soutenant l’éducation (écoles maternelles et élémentaires ; les activités périscolaires).

  • Renforcer les politiques de solidarité (petite enfance, personnes âgées).

  • Conforter le bien vivre ensemble en maintenant les subventions aux associations.

  • Soutenir les politiques d’emploi par des investissements importants.

  • Investir dans l’humain en maintenant les financements dans le domaine de la culture (signature d’un Pacte Culturel avec l’Etat).

Equilibres du budget principal :

  • Les recettes prévisionnelles sont en diminution de 0,8%.

  • Les dépenses prévisionnelles de fonctionnement évoluent de l’ordre de 0,6%, donc moins que l’inflation prévue (0,9%).

  • Engagé depuis 2008, l’effort de la maîtrise des dépenses de fonctionnement courant se poursuit tout en intégrant les moyens d’améliorer la qualité du service public et les services nouveaux à la population.

  • L’épargne brute prévisionnelle de 8,5 M€ permet un programme d’investissements soutenu de 27 M€.

  • L’encours de dette prévisionnel sera stable, avec des frais financiers inférieurs de 5%

La dette par habitant reste toujours inférieure à la moyenne nationale de la strate.

Les chiffres clés du budget

  • Recettes : 110 M€ (une baisse de 0,8% par rapport à 2014)

  • Dépenses : 101 M€ (une augmentation de 0,6% par rapport à 2014)

Poitiers Ville culturelle s’engage à un haut niveau de financements : signature d’un Pacte Culturel avec l’Etat

L’Etat et la Ville de Poitiers s’engagent, pour le Pacte Culturel 2015-2017, à maintenir pendant 3 ans leurs financements respectifs en faveur de la culture :

  • A la création et à la diffusion artistique,

  • Au patrimoine historique, architectural, urbain, muséal, archivistique

  • A l’enseignement et à la formation artistique et culturelle,

  • Au livre et à la lecture publique

  • Aux industries culturelles

  • A la démocratisation culturelle, en particulier à l’éducation artistique et culturelle

De 2014 à 2017, plus de 28 M€ d’investissements seront consacrés à la culture.


Toutes les démarches administratives


Votre quartier Vous êtes