Recherche libre dans le site
Accueil | Patrimoine et tourisme | Poitiers, capitale romane

Poitiers, capitale romane

Poitiers, capitale romane

Du Xe au XIIe siècle, Poitiers a été la capitale de la plus grande principauté du royaume de France, le comté de Poitiers. Les comtes de Poitiers - ducs d’Aquitaine, à l’initiative de nombreuses fondations et bâtiments civiles et religieux.


Découvrir les richesses de Poitiers médiévale

  • Eglise Notre-Dame-la-Grande Eglise Notre-Dame-la-Grande
  • Eglise Sainte-Radegonde Eglise Sainte-Radegonde
  • Eglise Montierneuf Eglise Montierneuf
  • Cathédrale Saint-Pierre Cathédrale Saint-Pierre
  • Parvis de la cathédrale Saint-Pierre Parvis de la cathédrale Saint-Pierre
  • Ancien église Saint-Germain (actuel auditorium Saint-Germain du conservatoire de Poitiers) Ancien église Saint-Germain (actuel auditorium Saint-Germain du conservatoire de Poitiers)
  • Palais des Comtes de Poitiers (actuel palais de justice) Palais des Comtes de Poitiers (actuel palais de justice)
  • Salle des "Pas Perdus" (palais de justice) Salle des "Pas Perdus" (palais de justice)
  • Eglise Saint-Porchaire Eglise Saint-Porchaire
  • Musée Sainte-Croix Musée Sainte-Croix
  • Eglise Saint-Hilaire Eglise Saint-Hilaire
  • Eglise Saint-Hillaire Eglise Saint-Hillaire

Itinéraire médiéval et roman en centre-ville

Itinéraire médiéval et roman en centre-ville

crédit : MAPI

1 - L’église collégiale Notre-Dame-la-Grande

Ensemble sculpté est exceptionnel : abondance du décor illustrant le message théologique de l’Incarnation. Les "Polychromies", créées par les Ateliers Skertzo permettent d'admirer chaque soir d'été et pendant les vacances de Noël, les détail des sculptures de la façade.

2 - Le palais des comtes de Poitiers-ducs d’Aquitaine (actuel palais de justice)

Edifié au XIème siècle, le palais est aujourd’hui l’un des plus remarquables ensembles d’architecture du Moyen-âge en France. La grande salle d’apparat dite "des Pas Perdus", décor de style angevin, est réédifiée vers 1200 par la famille des Plantagenets.

3 - L’ancienne église Saint-Germain (actuel auditorium Saint-Germain)

Fondée au Xe siècle sur l’emplacement des thermes gallo-romains, l’église est placée sous le vocable de saint Germain qui fut évêque de Paris au VIe siècle.

4 - La maison n°36 rue Jean-Bouchet

Cette maison est un édifice du XIIe siècle, bâtiment d'une grande importance car l’architecture romane civile à Poitiers est peu connue.

5 - L’église abbatiale Saint-Jean-de-Montierneuf

Le monastère est fondé en 1069 par Guy-Geoffroy-Guillaume, comte de Poitou et duc d’Aquitaine (1058-1086). Seule subsiste aujourd'hui l’église abbatiale d'une architecture remarquable.

6 - La collégiale Sainte-Radegonde

Ancienne église Sainte-Marie-hors-les-murs, c’est à la mort de Radegonde, en 587, qu’elle reçoit sa sépulture et change de vocable (le sarcophage, placé dans la crypte, date du XIe siècle). L’église romane est consacrée en 1099.

7 - La cathédrale Saint-Pierre : le trésor

Le trésor s’organise autour de 3 thèmes : le culte des reliques, la messe au centre de la liturgie, la cathédrale - siège de l’évêque. De nombreux objets y sont présentés dont la crosse abbatiale de Charroux (ivoire, XIe siècle) et la crosse (émail limousin, XIIe siècle) de l’évêque de Poitiers Guillaume Tempier (1185-1197).

8 - La maison n°2 rue Saint-Maixent

La partie la plus ancienne montre un plan étroit et allongé, typique du parcellaire médiéval dit « en lanière ».

9 - Les vestiges de l’abbaye Sainte-Croix

Peu après 550, Radegonde, reine des Francs, se retire à Poitiers et fonde l’un des plus anciens monastères féminins d’Occident dont il reste quelques vestiges de l’église abbatiale, rue Jean-Jaurès.

10 - Le baptistère Saint-Jean

Edifice majeur des premiers temps chrétiens, édifié au Ve siècle. A découvrir à l’intérieur : l’ancienne piscine octogonale, rappelant le baptême par immersion ; les peintures murales romanes (sur les murs de la salle) et gothiques (sur la voûte de l’abside orientale).

11 - Le musée Sainte-Croix

Les collections médiévales conservées au musée Sainte-Croix recèlent un ensemble important de sculptures représentatives de la richesse de l’art roman en Poitou.

12 - L’abbaye Saint-Hilaire-de-la-Celle (actuel Centre régional de documentation pédagogique)

L’abbaye a été construite à l’endroit où aurait vécu Saint-Hilaire, premier évêque de la ville de Poitiers au IVe siècle.

13 - L’église collégiale Saint-Hilaire-le-Grand

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’église Saint-Hilaire-le-Grand s’élève à l’emplacement présumé du tombeau du Saint-Hilaire, qui aurait choisi d’être inhumé dans une des nécropoles gallo-romaines au sud de la ville.

14 - Le cellier de la chantrerie Saint-Hilaire

Edifice relevant du chapitre de l’église Saint-Hilaire-le-Grand, sa salle est couverte de voûtes d’arrêtes retombant sur quatre colonnes monolithes aux chapiteaux ornés d’un décor de feuilles plates et de volutes d’angle.

15 - Les Trois Piliers

Ce pilier appelé « les Trois-Piliers » est le vestige d’une construction romane marquant l’entrée du bourg Saint-Hilaire et limitant la zone de juridiction des chanoines de Saint-Hilaire-le-Grand.

16 - L’église paroissiale Saint-Porchaire

L’église est fondée entre le IXe et Xe siècles pour recevoir les restes de Saint-Porchaire, ancien abbé de Saint-Hilaire-le-Grand. De l’édifice roman, il reste l'important clocher-porche (fin du XIe siècle), appuyé sur un mur plus ancien.

L’enceinte médiévale

A l’époque d’Aliénor, les comtes-ducs font construire une nouvelle muraille longue de 6 km, enserrant ainsi tout le promontoire. Des vestiges demeurent : la tour du Cordier (Porte de Paris), une tour en avant du Pont-Achard, la rue des douves...
 


Votre quartier Vous êtes