Aller au contenu principal
29/09/2022

La Ville de Poitiers rejoint les « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée »

Ce mercredi 28 septembre, le Ministère a reconnu officiellement Poitiers comme un « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ». Une reconnaissance qui devrait permettre la création de 340 emplois d'ici 2028.

Image mise en avant pour la page

Il aura fallu 5 années de réflexion, de mobilisation, d’intelligence collective, de foisonnement d’idées et de projets, etc. pour permettre aux acteurs du territoire de faire de Poitiers un « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » (TZCLD). À la clé, 340 retours à l’emploi d’ici 2028.

C’est le 6 mai dernier, sur le site de la future Entreprise à But d’Emploi (EBE) à Chilvert, que le dossier de candidature a été adressé par Poitiers. C’est ce mercredi 28 septembre que la réponse officielle du Ministère est tombée : Poitiers est un « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ».

Les principes de TZCLD

L’expérimentation TZCLD se fonde sur trois hypothèses qui permettent de penser qu’il est humainement et économiquement tout à fait possible de supprimer le chômage de longue durée à l’échelle des territoires :

  • Personne n’est inemployable : lorsque l’emploi est adapté aux capacités et aux compétences des personnes.
  • Ce n’est pas le travail qui manque : un grand nombre de travaux utiles, d’une grande diversité, restent à réaliser.
  • Ce n’est pas l’argent qui manque : la privation d’emploi coûte plus cher que la production d’emploi supplémentaire.

340 retours à l’emploi d’ici 2028

D’ores et déjà, 180 Personnes Privées Durablement d’Emplois volontaires sont connues et participent à la création de leur future activité en lien avec les besoins recensés du territoire.

L’objectif est la sortie de la privation d’emploi de 340 personnes d’ici à six ans, sur le territoire de mobilisation qui comprend les quartiers de Bellejouanne, Montmidi, Bel-Air, Chilvert, les Cours, Clos Gaultier-les Sables et Saint Cyprien. Potentiellement, 250 personnes intégreront les Entreprises à But Communiqué d’Emploi (EBE) en CDI à temps choisi alors que d’autres seront accompagnées vers l’emploi grâce à la mobilisation et aux partenariats tissés sur le territoire.

Les Entreprises à But d’Emploi sont des entreprises de l’économie sociale et solidaire. A Poitiers, l’Entreprise à But d’Emploi « Papiole » a été créée, un autre verra le jour prochainement avec le Groupement d’Employeurs des Associations. L’ensemble des partenaires et acteurs mobilisés pour éradiquer le chômage de longue durée ont également crée l’association Chenelle, qui anime le projet et le Comité Local pour l’Emploi (CLE).

Les activités réalisées se doivent d’être utiles pour les habitants, non concurrentes avec les entreprises et structures existantes, ou venir en soutien à tout acteur du territoire. Près de 50 activités seront proposées et se centraliseront autour de quatre axes :

  • La contribution à la transition écologique : entretien de composteurs, maraîchage, etc.
  • La solidarité et la lutte contre la précarité : soutien aux épiceries solidaires, aide à la mobilité, etc.
  • Le lien social et la lutte contre l'isolement : portage de courses, etc.
  • L'amélioration du cadre de vie : services et bricolage.

600 m² de locaux au coeur de la ville pour accueillir les futurs emplois

La Ville de Poitiers met à disposition des bureaux (200 m²), ateliers et hangars (400 m²) pour l’EBE au 42 rue de Chilvert, centre du territoire de l’expérimentation qui compte 15 000 habitants. Ekidom mettra prochainement à disposition un local pour servir de « comptoir de proximité » aux habitants dans le quartier de Bel-Air, avait que d’autres sites de ce type voient le jour dans les autres quartiers.

Ce qu’il faut retenir sur la candidature de Poitiers « Territoires Zéro Chômeur Longue Durée »

  • La Ville de Poitiers s’est portée officiellement candidate lors du conseil municipal du 6 décembre 2021
     
  • Cette démarche s’est construite grâce à une étroite collaboration entre les acteurs locaux du territoire : Centres Socioculturels de Bel-Air, Bellejouanne, 3 Cités, ATD Quart Monde, le Secours Catholique, les SIAE du territoire (Structures d’Insertion par l’Activité Economique), CAPEE, ainsi que les Personnes Privées Durablement d’Emploi volontaires
     
  • Le point fort du projet poitevin : la forte mobilisation des Personnes Privées Durablement d’Emploi
     
  • Grand Poitiers soutient financièrement ce projet et prévoit l’appui à d’autres territoires de la Communauté urbaine pour la création d’EBE
     
  • Les services de l’Etat (DDETS), la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Vienne et Grand Poitiers Communauté urbaine sont des partenaires stratégiques et financiers du projet
     
  • Un arrêté ministériel validant l’habilitation du territoire sera pris dans les prochains jours.