Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Vie de la cité | 27/09/2013

Le projet pour l'ancien théâtre

Ancien TAP Cinéma - Ville de Poitiers
Actualité | Vie de la cité | 27/09/2013

Le projet pour l'ancien théâtre

Le 23 septembre 2013, le Conseil municipal a acté la cession partielle de l’ancien théâtre. Retour sur les étapes de réflexion et le projet.

Les étapes de réflexion

1. Ouverture du Théâtre et Auditorium de Poitiers (TAP), en 2008

2. Parallèlement, la situation du cinéma à Poitiers connaît 3 bouleversements :

  • Un accord entre l’ancien Maire Jacques Santrot et le Maire de Fontaine-le-Comte Philippe Brothier prévoit l’installation d’un multiplexe sur cette commune en remplacement de l’enseigne Auchan. Mais la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) refuse ce projet porté par un opérateur peu reconnu.

  • Le CGR annonce son intention de quitter le centre-ville.

  • Le TAP cinéma perd de la fréquentation (4 % par an) et son offre doit être requalifiée.

Tour de table avec les principaux acteurs du cinéma à Poitiers où un accord est trouvé : le CGR maintient 5 salles en centre-ville et loue les 3 autres au TAP Cinéma (contre une dans l'ancien théâtre). Il devient également l’opérateur du multiplexe de Fontaine-le-Comte. Dernière décision : la Ville soutient le passage au numérique du Dietrich.

3. Devenir de l’ancien théâtre, objectif : mettre en valeur le patrimoine poitevin, disposer d'une salle d'arts visuels et d'un bâtiment de centre-ville qui doit attirer de nouveaux publics et créer un flux supplémentaire, tous ces enjeux dans une enveloppe budgétaire acceptable.
Réflexion sur le devenir du bâtiment, vide de toute activité, suite à la décision de déplacer le TAP Cinéma.

4. Concertation sur le projet

  • 10 décembre 2012, le bureau municipal acte, à l’unanimité, la vente de l’ancien théâtre.

  • De décembre 2012 à fin septembre 2013, une concertation est menée (réunion publique, appels à projet…) qui fait évoluer le projet initial. Le bâtiment ne sera pas entièrement cédé, mais la Ville restera propriétaire d’un espace de 500 m² (création d'une salle d’arts visuels) et du hall d’entrée (riche en termes de patrimoine).

  • Le 23 septembre, le Conseil municipal retient le projet de François Pin.

 

Le projet

Le projet pour l’ancien théâtre a été présenté lors du conseil municipal du 23 septembre 2013. Il comprendra :

  • une salle dédiée aux arts visuels,

  • des logements,

  • des bureaux et des commerces.

Suite à un appel à projets, l’architecte François Pin en assurera l’aménagement.

 

L'estimation et la vente du bâtiment

Avant de mettre en vente ce bâtiment, comme l’impose la loi, une estimation préalable au service d’Etat France Domaines a été demandée. La partie de l’ancien théâtre cédée a ainsi été estimé à 435 000 €. Un prix qui représente uniquement le coût des murs puisque tout reste à faire à l’intérieur.

Le projet retenu propose un prix d’achat à 510 000 €. L’investisseur s’engage en outre à prendre à sa charge l’aménagement de l’espace dans lequel la Ville va réaliser la salle d’art visuel.

 

Un bâtiment protégé

L'ancien théâtre est protégé par le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV). Ainsi, seront préservés :

  • les façades de la place Leclerc,

  • le miroir en verre églomisé de Robert Pansart, déposé le temps des travaux, restauré puis reposé,

  • les lustres en fer forgé de Robert Caillat,

  • les ferronneries du garde-corps de l'escalier.

De plus, la DRAC a été saisie pour que les éléments meubles pouvant présenter un intérêt historique ou patrimonial soit inscrits au titre des monuments historiques.