Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Santé | 14/01/2015

Développement de l’unité de soins de suite du site hospitalier de Lusignan : un bénéfice de la fusion avec le CHU de Poitiers

Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers - Alain Montaufier
Actualité | Santé | 14/01/2015

Développement de l’unité de soins de suite du site hospitalier de Lusignan : un bénéfice de la fusion avec le CHU de Poitiers

Le site hospitalier de Lusignan a ouvert 14 nouveaux lits dans son unité de soins de suite et de réadaptation le 8 décembre 2014. Une conséquence de la fusion entre le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers et le Centre Hospitalier de Lusignan. 

Renforcer le site hospitalier de Lusignan

Le site hospitalier mélusin est essentiellement orienté vers le secteur gériatrique. Jusqu’à décembre 2014 il n’était équipé que de 16 lits de soins de suite et de 5 lits pour des patients en état végétatif. Il compte aujourd’hui 35 lits (101 lits à Poitiers) et l’équipe médicale en gériatrie est commune à Poitiers et à Lusignan. Ce renforcement écarte le risque de voir disparaître l’unité de soins de suite de Lusignan. Le site hospitalier perdrait, dans ce cas, son label d’ « établissement sanitaire ». La création de 14 nouveaux lits a aussi permis la création d’une vingtaine d’emplois.

Soins de suite et de réadaptation : qu’est-ce que c’est ?

Une unité de soins de suite et de réadaptation accompagne le retour à l’autonomie des personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou médicale. Il peut s’agir, par exemple, d’un retour au domicile de la personne (avec un suivi et un équipement adaptés) ou d’une admission dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Une fusion contre la désertification médicale

La fusion entre le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers et le Centre Hospitalier de Lusignan est effective depuis le 1er janvier 2013. Son objectif : lutter contre la désertification médicale en milieu rural et garantir la meilleure offre de soins à l’ensemble du territoire. En effet il est de plus en plus difficile de faire venir des chirurgiens et autres personnels de santé dans les petits hôpitaux de la Vienne.  

Mutualisation de moyens 

L’intérêt de la fusion entre le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers et le Centre Hospitalier de Lusignan réside aussi dans la mutualisation de moyens (paye, achats groupés…). Le site de Lusignan bénéficie du support technique et administratif du CHU tout en consolidant son équilibre financier.

Pour en savoir plus

Sur le CHU de Poitiers