Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Sports et loisirs | 24/04/2015

Des clubs sportifs et la Ville de Poitiers signent une convention

Pierre-Olivier Bruneteau, Président de l'association Parkour, aux côtés de Cédric Collilieux, en soutien à l'organisation du week-end de la fédération de Parkour 2015, devant l'Hôtel de Ville de Poitiers - Marine Nauleau
Actualité | Sports et loisirs | 24/04/2015

Des clubs sportifs et la Ville de Poitiers signent une convention

Ce jeudi, 20 clubs sportifs poitevins ont signé une convention avec la municipalité. Elle fixe les engagements entre la collectivité et les clubs sur plusieurs critères pour l’attribution de subventions.

Un engagement réciproque

A Poitiers, les associations sportives s’engagent sur 3 critères pour pouvoir bénéficier du soutien financier de Grand Poitiers :

  • 70% de l’enveloppe allouée correspond ainsi à la politique sportive du club, sur le niveau de pratique, les déplacements ou encore la répartition des licenciés.

  • C’est par ailleurs à travers la politique sociale du club que 18% de la subvention est attribuée, avec par exemple, des aides à l’équipement, des actions sur les quartiers ou en direction des personnes en situation de handicap.

  • Enfin le troisième critère correspond à la politique éducative des associations sportives pour 12% de la subvention sur des animations périscolaires ou encore une formation à l’arbitrage.

Une convention au-delà de 23 000€

La loi du 12 avril 2000 relatif à la transparence financière des aides octroyées par les collectivités passe par la signature de convention pour toute subvention supérieure à 23 000€. C’est le cas à Poitiers depuis 2009 et jeudi soir, vingt clubs sportifs signaient la convention pour 2015avec la Ville. Il faut toutefois noter que pour 2015, sur Poitiers et Grand Poitiers, 86 associations répondent au dispositif des critères et se partagent 752 677€.

Questions à Pierre-Olivier Bruneteau, Président de Poitiers Parkour

A l’aube d’un week-end chargé d’animations dans les quartiers et le centre-ville de Poitiers, Pierre-Olivier Bruneteau, Président de Poitiers Parkour, explique que la convention avec la Ville ne formalise des actions déjà engagées depuis 2010.

Que représente la convention pour vous ?

C’est un engagement réciproque entre la Ville, qui nous soutient financièrement, et les clubs sportifs, qui doivent contribuer à l’animation et la valorisation du territoire. C’est important d’avoir des actions à l’attention des jeunes notamment ou dans les quartiers mais aussi pour contribuer à l’image de notre ville à l’extérieur.

Vous adhériez déjà aux trois critères d’attribution ?

Oui. Poitiers Parkour mène depuis 2010 des actions dans les écoles et les centres de loisirs. Nous sommes très présents sur le Pass Parasol par exemple avec des initiations qui s’adressent à tous à partir de 8 ans. Notre discipline, qui consiste à apprendre à franchir toutes sortes d’obstacles, urbains ou autres, plaint beaucoup aux jeunes et c’est aussi une manière de valoriser notre environnement.