Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Education | 28/01/2016

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles de Poitiers

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles de Poitiers - Nicolas Mahu
Actualité | Education | 28/01/2016

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles de Poitiers

Pour réduire les pertes et gaspillages qui peuvent survenir à chaque stade de la chaîne alimentaire, la Ville de Poitiers a mis en place de nouveaux aménagements dans l’ensemble de ses restaurants scolaires, afin d’améliorer les pratiques de chacun, de la production à la gestion des déchets, tout en sensibilisant les élèves.

Sensibiliser les enfants

L’atout essentiel de cette lutte contre le gaspillage alimentaire reste la sensibilisation des enfants. Elle est réalisée tout au long de l’année grâce à des animations ludiques et des expérimentations menées sur le temps méridien. Exemple : le "gâchimètre" permet aux enfants de visualiser la quantité de pain non consommé. 

Faire prendre conscience aux enfants de l'impact du gaspillage alimentaire et de la possibilité pour chacun d'agir contre ce phénomène, participe à l'éducation de citoyens en devenir et favorise la diffusion de ces informations auprès des familles.

Plus de produits locaux

L'optimisation quantitative des portions servies et leur valorisation favorisent la réduction des déchets sans pour autant priver les enfants de découverte, de diversification et d'équilibre alimentaires. 

L'augmentation de la part de produits locaux permet quant à elle une réduction du gaspillage énergétique et l'installation de composteurs offre la possibilité d'une meilleure gestion des déchets organiques.

Généraliser ce dispositif "anti-gaspi" dans toutes les écoles

Aujourd’hui, ce dispositif « anti-gaspi » est développé au sein de 10 écoles : Charles Perrault, Jacques Brel, Saint-Exupéry, Marcel Pagnol, Ernest Pérochon élémentaire, Pablo Neruda, Grange Saint Pierre, Andersen, Tony Lainé. A l’avenir, la Ville de Poitiers souhaite que ces différentes actions soient généralisées à l’ensemble de ses établissements scolaires.