Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Numérique | 17/02/2016

Des jeux vidéos à la médiathèque de Saint-Éloi

Jeux vidéo à la médiathèque de Saint-Eloi - Nicolas Mahu
Actualité | Numérique | 17/02/2016

Des jeux vidéos à la médiathèque de Saint-Éloi

Le jeu vidéo, deuxième industrie culturelle après le livre, est maintenant à l’honneur dans la dernière née des médiathèques, à Saint-Éloi. Elle propose un espace dédié au jeu pour les abonnés et non abonnés.

Tablettes, consoles…

Le réseau des médiathèques de Poitiers poursuit son ouverture aux nouveaux médias. Le jeu vidéo est à l’honneur à la Médiathèques du quartier Saint-Éloi.

Elle propose un espace dédié dans lequel on trouve différentes tablettes et consoles, avec ou sans manettes et accessoires. Une centaine de jeux est accessible pour les abonnés et non abonnés, sur place uniquement, pour s’amuser seul, en famille, entre amis ou lors d’ateliers programmés. Ils sont en accès libre suivant les contraintes d’usage.

Formés au jeu vidéo, les agents accompagnent les usagers, les guident dans les choix, les informent sur la réglementation et les pictogrammes du système de classification Pegi, afin que chacun accède à des jeux en phase avec son âge et son niveau. 

Pour tous les publics

Sont disponibles :

  • des jeux conviviaux de sport, de danse, en lien avec des films ou des livres,

  • des simulations de conduite,

  • des jeux tactiles adaptés pour les personnes ayant de l’arthrose, d’autres accessibles aux malvoyants,

  • des jeux de découvertes à utiliser en milieu scolaire, où il faut écrire l’histoire par exemple…

« Nous faisons des choix équilibrés, pour tous les publics et toutes les tranches d’âges », explique Simon Royer, référent multimédia à la bibliothèque de Saint-Éloi. « Il y a plein de perspectives avec les publics ciblés. Nous voyons la bibliothèque comme un lieu de vie, qui ne doit pas être intimidant. Nous ne voulons pas orienter l’espace jeu uniquement vers un public jeune. »

Des actions de médiations autour du jeu

Simon Royer et ses collègues organisent des actions de médiation autour du jeu vidéo : « Nous faisons des démonstrations avec les écoles, les centres de loisirs, les centres socio-culturels, des institutions avec des séniors ou des personnes handicapées… ».

Les agents organisent aussi des temps forts autour du jeu, comme en novembre 2015, lors des Journées mondiales du jeu vidéo, où il y avait à voir conférence, exposition, spectacle, et, évidemment, des jeux vidéo un peu partout dans la bibliothèque. « Beaucoup de personnes sont venues par curiosité. Nous développerons à l’avenir davantage d’ateliers et autres actions de médiations sur le jeu. »