Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Santé | 05/12/2016

Prévention : Les bonnes pratiques pour se chauffer

Prévention : Les bonnes pratiques pour se chauffer -
Actualité | Santé | 05/12/2016

Prévention : Les bonnes pratiques pour se chauffer

En hiver, le risque d’intoxication au monoxyde de carbone est élevé. Les symptômes ? Vertiges, nausées, maux de tête. L’intoxication sévère peut aller jusqu’au coma ou la mort. Des précautions s’imposent. Il est nécessaire de faire réviser les chaudières, ramoner les conduits de cheminée.

Il ne faut jamais se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds, fours, etc.) ou encore utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.

Pour l’utilisation du bois (cheminée, poêle à granulés de bois…), il est important de vérifier que votre équipement assure une combustion complète du bois afin que les fumées ne contiennent que peu de poussière.

Le label « flamme verte » indique la qualité de l’équipement. Un professionnel (chauffagiste, ramoneur…) pourra aussi vous le confirmer.