Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Education | 23/03/2017

Les élèves de Coligny et de Paul Blet revisitent l'aventure du Confort Moderne

En compagnie de l’architecte de Construire – Atelier d’Architecture qui suit le chantier au jour le jour, les élèves, casque et bonnet visés sur la tête, ont découvert la métamorphose en marche du site. - Poitiers
Actualité | Education | 23/03/2017

Les élèves de Coligny et de Paul Blet revisitent l'aventure du Confort Moderne

Entre février et mai 2017, 3 classes de CM1-CM2 des écoles Coligny-Cornet et Paul Blet participent à un Parcours d’Education Artistique et Culturelle (PEAC) original. Intitulé La grande famille, cette expérience immersive permet aux élèves de revisiter l’épopée du Confort Moderne. Il est mené sous l’impulsion conjointe de la Ville de Poitiers et de l’association L’Oreille est Hardie. La démarche fait sens alors même que ce lieu-phare de la culture pictave opère une mue spectaculaire avec un vaste chantier de réhabilitation.

Un projet en plusieurs volets

L’un des objectifs du PEAC La grande famille est de sensibiliser les enfants aux spécificités de ce lieu de création foisonnant. Le parcours, transversal, se décline sur plusieurs séances.

  • visite du quartier

  • visite du chantier et rencontre avec l’architecte qui suit le projet au jour le jour,

  • voyage dans l’histoire de la programmation du Confort Moderne.

In fine, les enfants sont invités à s’approprier cette matière afin de réaliser un jeu de 7 familles.

Visite du quartier pour connaître l’histoire du Confort moderne

Avec un guide-conférencier, les classes ont arpenté le quartier du Pont-Neuf (Pierre-Levée, Notre-Dame des Dunes, pont Neuf) pour en découvrir l’histoire, les monuments emblématiques, saisir le contexte urbain dans lequel s’inscrit le Confort Moderne (ancienne fonderie industrielle puis magasin d’électroménager et enfin lieu culturel).

Rencontre avec l’architecte et visite du chantier

En compagnie de l’architecte de Construire – Atelier d’Architecture qui suit le chantier au jour le jour, les élèves, casque et bonnet visés sur la tête, ont découvert la métamorphose en marche du site.  « C’est chouette de voir le chantier en vrai » s’émerveille un élève. Grue télescopique ou fixe, charpentiers en élévation ou maçons appliqués à couler du béton : les enfants vont de surprise en surprise sur le site. Cette approche sensible des travaux est un spectacle à part entière.

Histoire et coulisses du Confort Moderne

« C’est quoi une scène labellisée scène musique actuelles ? A quoi ça sert un régisseur ? » 2 médiateurs de l’association L’Oreille est Hardie brossent avec des mots simples les missions des acteurs du Confort Moderne, cette « grande famille ». Avec pédagogie, ils éclairent les enfants sur les fonctions du lieu, le rôle de chacun.

Les enfants parcourent également plus de 30 ans d’archives : extraits sonores, vidéo, affiches, reproductions d’œuvres d’art… ils découvrent certains artistes emblématiques qui ont « fait l’histoire » du Confort Moderne.

Pratique artistique avec la réalisation un jeu de 7 familles

Les enfants ont carte blanche pour créer à partir de ce panel d’artistes des familles. A eux la liberté de trouver des dénominateurs communs qui font sens. Blandine, médiatrice, explique : « Il ne s’agit pas forcément de mettre les sculpteurs avec les sculpteurs. Vous pouvez tout à fait mélanger un chanteur de rap avec un performeur. Par exemple, si vous avez envie de faire une famille cheveux long, si ce critère vous parle, c’est possible. » L’atelier de sérigraphie de la Fanzinothèque se transplantera au sein des écoles, afin que les enfants impriment eux-mêmes leur propre jeu. L’occasion, aussi, de s’initier à cette discipline artistique.