Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Santé | 23/03/2017

Une nouvelle alternative ophtalmologique au CHU

Le CHU de Poitiers s'est équipé depuis juin 2016 d'une plateforme de chirurgie réfractive au laser qui corrige les défauts de la vue dont la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. - Communication - CHU de Poitiers
Actualité | Santé | 23/03/2017

Une nouvelle alternative ophtalmologique au CHU

Face au besoin croissant de soins ophtalmologiques, le CHU de Poitiers a souhaité élargir son offre de prise en charge en proposant la chirurgie réfractive au laser. Elle permet de corriger les troubles de la vue.

Corriger les défauts de la vue

Le CHU de Poitiers s'est équipé depuis juin 2016, dans le cadre d'un partenariat public-privé d'une plateforme de chirurgie réfractive au laser (laser Femtoseconde et Excimer) qui corrige les défauts de la vue dont la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. Cette chirurgie, effectuée en toute sécurité et non douloureuse, permet de voir correctement sans lunettes.

Les raisons de recourir à cette chirurgie : le souhait de ne plus porter de lunettes ou de lentilles motivé entre autre, par la pratique d'un sport, une intolérance aux lentilles de contact ou des raisons professionnelles. A noter que cet acte reste coûteux, environ 1 200 € par oeil, et n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Certaines mutuelles effectuent toutefois des remboursements.

L'éligibilité des patients

Un examen approfondi est effectué en amont de l'intervention pour vérifier l'éligibilité du patient à cette chirurgie et s'il ne présente pas de contre-indications liées à une anomalie des yeux, comme la sécheresse oculaire. Les patients jeunes ne peuvent pas prétendre à cette intervention car il faut que la vue soit stabilisée.

2 techniques

Le CHU s'appuie sur 2 techniques pour corriger la vue : la PKR (laser de surface) et le Lasik (laser en profondeur). Quelle que soit la technique, l'objectif est de remodeler la cornée par le laser Excimer . En ce qui concerne la première, l'acte se fait en surface et s'adresse à des patients ayant une myopie ou une astigmatisme pas trop prononcée. Quant à la deuxième, le remodelage se fait en profondeur pour des défauts de la vue plus marqués.

« Eye-tracking »

Les opérations se déroulent sous anesthésie locale et offre le maximum de sécurité pour le patient. Le laser est équipé d'un dispositif d' « eye-tracking », c'est à dire que dès que le patient bouge l'oeil, le laser s'arrête et se repositionne ensuite de façon automatique pour permettre un traitement d’une grande précision, à l'échelle du 10ème de micron.
Le patient ressort le jour même avec l'effet immédiat de l'opération.