Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Vie de la cité | 18/07/2017

Poitiers, l'ambition du chemin de fer : les 2 Guerres Mondiales

La gare au lendemain des bombardements alliés du 12-13 juin 1944 - Médiathèque François-Mitterrand

Diaporama

  • Vue de la gare [années 1910-1940]Vue de la gare [années 1910-1940]
  • Inondation à la gare [1936]Inondation à la gare [1936]
  • Bombardement de la gare [13-06-1944]Bombardement de la gare [13-06-1944]
  • Bombardement de la gare [13-06-1944]Bombardement de la gare [13-06-1944]
  • 32 - Pont détruit par les allemands [1944]32 - Pont détruit par les allemands [1944]
Actualité | Vie de la cité | 18/07/2017

Poitiers, l'ambition du chemin de fer : les 2 Guerres Mondiales

A l’occasion de l’inauguration de la LGV qui relie Poitiers à 75min de Paris et 55 min de Bordeaux, la Ville de Poitiers propose l’exposition « Poitiers, l’ambition du chemin de fer », visible tout l’été Place Leclerc. Celle-ci  retrace les grandes étapes des aménagements ferroviaires, depuis l’arrivée du train à Poitiers au milieu du 19e siècle jusqu’à la LGV.

Chaque semaine, une grande période de cette histoire ferroviaire est à retrouver sur le site de la Ville de Poitiers. Après la naissance du projet, la période des 2 Guerres Mondiales.

La 1ère Guerre Mondiale (1914-1918)

 

Dès août 1914, les trains acheminent jusqu’au front les hommes, le matériel et le bétail pour les besoins de l’armée. La guerre perturbe le trafic des marchandises et des voyageurs. Les hangars sont remplis de sucre, riz, pain, vin, eaux de vie, ainsi que d’une immense officine de pharmacie. La paralysie ferroviaire impacte également la vie commerçante et industrielle de Poitiers et ses environs.
Les commerçants poitevins demandent au chef militaire de la gare la remise en liberté du trafic pour permettre l’expédition de leurs produits. Cette requête sera refusée au motif de défense nationale.

 

 

 

 

L’entre deux guerres et l’arrivée des congés payés

 

 

1936 : La loi du 20 juin 1936 instaure deux semaines de congés payés.
Cette avancée sociale majeure permet à des millions de familles de découvrir pour la première fois les plaisirs des vacances à la mer. Le train leur permet de découvrir la côte atlantique, avec des billets à tarifs réduits.

 

 

 

 

 

 

 

 

La 2e Guerre Mondiale (1939-1945)

Lieu stratégique, la gare de Poitiers sera bombardée à deux reprises. Le 19 juin 1940, la gare est pilonnée par les avions allemands Dormier. La Luftwaffe bombarde à nouveau dans l’après-midi du 21 juin. Deux trains de munitions sont visés. Il y aura 131 victimes. Des maisons sont détruites dans le quartier Pont-Achard, avenue de Nantes…

Dans la nuit du 12 au 13 juin 1944, le quartier subit les bombardements alliés de la Royal Air Force pour freiner la progression de la 2e division SS Das Reich appelée en Normandie à la suite du Débarquement allié. Près de 500 tonnes de bombes sont larguées par une centaine de bombardiers. Le bilan humain est lourd : 173 morts et 198 blessés. L’ancienne gare de chemin de fer est pratiquement détruite, ainsi que de nombreux immeubles le long du boulevard du Grand-Cerf et jusqu’au centre-ville.