Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Enseignement supérieur | 24/01/2018

La Chaire sportive de l'Université de Poitiers prend une dimension régionale

La Chaire sportive de l'Université de Poitiers prend une dimension régionale  -
Actualité | Enseignement supérieur | 24/01/2018

La Chaire sportive de l'Université de Poitiers prend une dimension régionale

Structure unique en France, la Chaire Sport santé bien-être, portée par la Fondation Poitiers Université, vient de fédérer les universités de Limoges, Pau, Bordeaux afin de constituer un réseau d’excellence dans le secteur de la silver économie autour de la promotion de la santé et du maintien de l’autonomie.

 

Programmes de promotion de la santé

La Chaire de recherche et d’enseignement Sport santé bien-être, hébergée par la Fondation Poitiers Université, est un réseau de 14 laboratoires de l’Université de Poitiers dont les travaux portent sur l'autonomie à travers l'activité physique. Sa finalité : développer des programmes adaptés de promotion de la santé via un mode de vie actif tout en s’appuyant sur des solutions numériques (objets connectés, e-santé, télémédecine).

Constitution d’un réseau Néo-Aquitain 

Suite à un appel à projets de la Région Nouvelle-Aquitaine autour du maintien de l’autonomie des séniors, la Chaire a fédéré, à l’échelle de la Région, 4 universités, Limoges, Pau et Bordeaux pour trouver des réponses aux impacts économiques et sociaux du vieillissement de la population. « Face à cette nécessité d’un plus grand maintien de l’autonomie, plusieurs paramètres entrent en jeux : le mode de vie, l’alimentation, une activité physique adaptée », souligne Laurent Bosquet coordonnateur de la chaire. Aussi, ce sont 20 laboratoires qui vont réfléchir à ces problématiques avec une approche globale du fait de la diversité et de la complémentarité de leurs spécialités : biologie cellulaire, physiologie, épidémiologie, promotion de la santé, économiste, géographe… « mais aussi des laboratoires de développement de solutions numériques et technologiques ».

Un soutien de la Fondation Poitiers Université

Grâce aux financements obtenus dans le cadre de cet appel à projets, 3 thèses de doctorat vont être co-financées qui assureront le lien et les échanges entre les différents laboratoires.
La Fondation Poitiers Université apporte son soutien à la Chaire en l’accompagnant dans son développement par la recherche de partenaires. « Aujourd’hui nous en avons 4 principaux : La MGEN départementale et nationale, l’Agence régionale de la Santé Nouvelle-Aquitaine et Harmonie Médical Service, précise Michel Guérin, délégué général de la Fondation Poitiers Université. Et nous sommes en pourparlers avec de nombreuses entreprises nationales impliquées dans le soutien à la responsabilité sociale. »

Une dimension européenne

La prochaine étape de la Chaire est de créer un consortium européen qui fédérera des laboratoires en France en Espagne et au Portugal, en répondant à l’appel à projets européen INTERREG SUDOE (coopération internationale dans le sud-ouest de l’Europe) autour de la thématique de promotion d’un mode de vie physiquement actif en lien avec des solutions numériques.
Ce projet est né d’un constat : « Jusqu’à présent toutes les politiques de promotion de l’activité physique ont échoué, précise Laurent Bosquet. La pandémie de sédentarité continue de progresser dans le monde. Au-delà des recommandations, l’enjeu consiste à créer un cadre favorable au changement en tenant compte des caractéristiques du territoire. Aussi après des tests à grande échelle en France, en Espagne et au Portugal, dans différents territoires (rural, urbain, péri-urbain), l’idée est de valider un dispositif modélisable qui pourrait être répliqué en France et dans d’autres pays. »