Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Education | 27/01/2021

18 Projets d'éducation artistique et culturelle déployés dans les écoles de Poitiers

18 Projets d'éducation artistique et culturelle déployés dans les écoles de Poitiers - Claire Marquis
Actualité | Education | 27/01/2021

18 Projets d'éducation artistique et culturelle déployés dans les écoles de Poitiers

En 2021, 18 Projets d'éducation artistique et culturelle (PEAC) seront déployés dans les écoles. Au total, les enfants de 40 classes testeront leur créativité aux côtés des structures culturelles.

Promouvoir la culture

Avec un budget de 20 000 € pour 10 nouveaux Projets d'éducation artistique et culturelle (PEAC) sélectionnés pour 2020-2021, la volonté de promouvoir la culture à l'école est bien là. S’ajoutant aux 8 PEAC que la Covid-19 a empêchés d’aboutir en 2019-2020. Quelque 40 classes – maternelles, élémentaires, ULIS – mais aussi des accueils de loisirs, périscolaires et parfois des collèges sont concernés. Le principe ? Un projet culturel et artistique en musique, théâtre, danse, création plastique, graff mais aussi écriture poétique ou sérigraphie, est imaginé par un artiste, en étroite collaboration avec les enseignants volontaires. C’est le point de départ d’une collaboration sur l’année scolaire à travers les trois piliers des PEAC : la rencontre avec les artistes, les apprentissages théoriques mais surtout la pratique. Soit 16 h d’intervention minimum, dont 12 h de pratique artistique.

Des projets audacieux

À l’école Montmidi, Sandrine Berthomier, enseignante de CE1-CE2, a répondu à la proposition du musicien et compositeur Damien Skoracki (Yuna Records) sur un projet « d’écologie sonore » autour de la musique électronique. Une seconde classe de CE1-CE2 de l’école Condorcet s’est associée, tout comme le centre socioculturel de la Blaiserie où les élèves présenteront leur travail pendant le Festival à l’Ouest en juin. « Entre les prises de sons de la nature et les interventions théoriques et pratiques dans la classe, nous aurons 12 séances sur le projet. Ce serait impossible en dehors des PEAC », pointe Sandrine Berthomier, qui convient découvrir, et faire découvrir à ses élèves, le champ presque mystérieux de la musique électronique.

L’originalité des PEAC tient d’ailleurs aussi aux choix artistiques des projets. « Il s’agit de valoriser l’inventivité des compagnies à l’attention des élèves et leurs enseignants. Des projets audacieux et ambitieux dans l’ouverture des champs explorés, loin peutêtre des clichés plus classiques de la culture à l’école. Il y a de beaux paris », relève Hélène Paumier, adjointe à la maire chargée de l'Éducation et des écoles publiques.

Objectif 100% PEAC

« Il s’agit dans les prochaines années d’augmenter le budget et le nombre de projets. Que chaque élève puisse, chaque année, vivre un PEAC ou une des actions proposées par ailleurs par le TAP, les maisons de quartier et l’ensemble des structures culturelles »,
souligne Charles Reverchon-Billot, adjoint à la Maire chargé des Espaces publics, délégué aux droits culturels. À ce titre, Poitiers vise le label "Objectif 100 % éducation artistique et culturelle" lancé en 2019 par le Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle.