Recherche libre dans le site
Partager...

Dernière étape de la requalification du quartier Pierre-Loti

Dossier | Urbanisme | 16/02/2015
Quartier Pierre-Loti - Claire Marquis
Dossier | Urbanisme | 16/02/2015

Dernière étape de la requalification du quartier Pierre-Loti

Avec le démarrage de la construction de 19 pavillons individuels dont 9 en accession à la propriété, le quartier de Pierre-Loti termine la dernière étape de sa requalification. 

Le quartier se dessine

La pose de la première pierre du chantier de 19 pavillons par Daniel Hofnung, président de Logiparc, Stéphanie Bonnet, directrice et Aurélien Tricot adjoint au maire, a engagé officiellement la dernière ligne droite de la complète transformation du quartier de Pierre Loti démarrée en 2012 par la déconstruction de 130 appartements.
Depuis cette date, le nouveau quartier prend forme. La première étape, de cette opération, inscrite dans le cadre de la rénovation urbaine ANRU, a porté sur la reconstruction de 51 logements répartis sur trois petits collectifs à l’architecture contemporaine dont la livraison s'est faite en janvier.

19 pavillons, 10 en locatifs et 9 en accessions

La seconde, qui démarre, comprend la construction de 19 pavillons individuels. Dans un premier temps, 8 vont être réalisés qui seront destinés à la location. Ces derniers, de plain-pied, situés à l'entrée de Pierre-Loti juste en face les trois nouveaux collectifs, seront organisés autour de jardins privatifs sans vis-à-vis et répondront à de très bonnes performances énergétiques. Ils seront classés dans la catégorie BBC. Pour y arriver, les pavillons, conçu par les cabinets d'architectes Créa'ture et Espace 3 ont été orientés plein Sud et bénéficient d'une isolation performante avec des façades alternants bois et aspect minéral créant ainsi une unité avec les bâtiments voisins. Leur édification va s'étaler jusqu'en juillet 2015.
Dans un second temps, devrait alors démarrer, côté Bellejouane, la construction des 11 derniers pavillons, dont  9 sont destinés à l’accession à la propriété dans une logique de mixité sociale. Le début des travaux est conditionné par la commercialisation d'un tiers du programme. Si tout se passe bien, les maisons seront livrées septembre 2016.

Des logements inscrits dans un parc central

Lorsque l'ensemble des constructions seront terminées, la Ville de Poitiers, propriétaire des espaces publics, engagera l'aménagement du parc central longeant l'ensemble des constructions. Il sera doté de liaisons piétonnes et cyclistes.

Le retour des locataires

Les anciens habitants de Pierre Loti, dont les logements ont été déconstruits en 2012, ont été sollicités en priorité pour revenir dans le quartier, mais seules une dizaine devraient faire ce choix. La plupart ont été relogés dans des logements neufs où ils se sentent dorénavant chez eux.

Un site associé : le quartier des Montgorges

Pour atteindre un nombre identique de logements reconstruits, comme le préconise la loi ANRU, Logiparc va réaliser une opération de 60 logements sur un site associé : le quartier des Montgorges. Une première résidence, la résidence Equinoxe, est déjà livrée, la seconde verra le jour au premier trimestre 2015 ainsi qu'un projet de 14 logements individuels.

Une opération de 8,1 M€

Le coût de cette opération de 51 logements collectifs et de 10 pavillons individuels locatifs s'élève à 6,4 M€ financée par l'ANRU, Grand-Poitiers, le Conseil Général, le Conseil Régional, la Caisse des dépôts et Logiparc.