Recherche libre dans le site
Partager...

Réhabilitation du Confort Moderne : une nouvelle jeunesse pour ce lieu culturel emblématique de Poitiers

Dossier | Culture | 18/09/2015
Nicole Concordet présente son projet à Alain Claeys, Député-maire de Poitiers, Michel Berthier adjoint délégué à la culture, Francis CHALARD, adjoint délégué au personnel, aux finances, à l’informatique, au parc automobile et aux bâtiments et Yann Chevallier, directeur du Confort Moderne - Poitiers
Dossier | Culture | 18/09/2015

Réhabilitation du Confort Moderne : une nouvelle jeunesse pour ce lieu culturel emblématique de Poitiers

En 2014, la Ville de Poitiers a engagé des études préalables à la réhabilitation du Confort Moderne. Ce projet est confié, suite à un appel d’offre, à l’équipe bordelaise "Construire - Nicole Concordet", reconnue pour ses projets de réhabilitation architecturale de lieux industriels en espaces culturels. Cette rénovation permettra notamment de favoriser la fonctionnalité du site, d’optimiser les conditions de travail, d’accueil du public et des artistes.

Le projet de réhabilitation : préserver  les éléments emblématiques, qui constituent le patrimoine et l’identité du Confort Moderne

Suite à un appel d’offre, la Ville de Poitiers, en lien avec ses partenaires l’Etat et la Région, a confié le projet de réhabilitation du Confort Moderne à l’équipe bordelaise "Construire - Nicole Concordet".

Le projet proposé a su répondre aux exigences du programme de la collectivité, visant à améliorer les conditions d’usage, les fonctionnalités du lieu et des différentes activités accueillies, tout en préservant les éléments emblématiques, qui en constituent le patrimoine et l’identité.

Il repose sur une structure brute et non finie, en opposition à une architecture définitive, pour mieux répondre à la modularité et à la souplesse d’usage recherché.

Un chantier ouvert au public

L’atelier "Construire - Nicole Concordet" revendiquant une conception « HQH » pour « Haute Qualité Humaine », le temps du chantier sera un acte culturel en soi, ouvert au public, et ponctué d’évènements festifs et de temps d’échanges.

Nicole Concordet investit chacun de ses projets dans leurs globalités et invite toujours les futurs bâtisseurs (artisans, techniciens du bâtiment, étudiants…) à construire « la cabane de chantier » à partir de matériaux de récupération.

Cet espace polyvalent devient alors un lieu ressource pour l’ensemble des intervenants du chantier et un espace de convivialité, de médiation, de concertation, ouvert au grand public, où tout peut être organisé : du repas collectif aux manifestations fortuites… La Cabane de Chantier accompagne ainsi la transformation du lieu et prépare les futurs usagers à s’approprier leur nouvel espace.

Un lieu emblématique de Poitiers réhabilité

Le Confort Moderne occupe une place importante au sein du réseau des établissements culturels de la Ville. Il offre une programmation alternative dans les domaines des musiques actuelles et de l’art contemporain et en touchant notamment un public jeune, dont une part importante fréquente assez peu les autres structures.

Sa renommée sur le plan national en fait un élément d’attractivité incontournable pour la Ville de Poitiers.

Actuellement, alors que le croisement des disciplines est au cœur du projet artistique et culturel de ce lieu, 2 espaces cohabitent, l’un consacré à la diffusion musicale (salles de concert), l’autre aux expositions (entrepôt galerie), sans que le public puisse circuler de l’un à l’autre.

De plus, la Fanzinothèque, installée au sein des mêmes locaux et dont les missions sont complémentaires des actions menées par le Confort Moderne, occupe un espace qui est trop exigu au regard de son activité et qui lui offre très peu de visibilité extérieure.

En outre, l’offre en matière de locaux de répétition est inadaptée aux demandes du territoire.  

C’est pour cela qu’en 2014, la Ville de Poitiers a engagé les études préalables à la réhabilitation et au réaménagement du Confort Moderne afin de permettre une meilleure adéquation avec le projet artistique et culturel de l’établissement.

La rénovation permettra également de favoriser la fonctionnalité du site, d’optimiser les conditions de travail, d’accueil du public et des artistes.

Le Confort en chiffres

  • 50 à 60 concerts / an

  • 4 à 6 expositions / an

  • 2 à 4 ateliers artistiques / an

  • 50 bénévoles

  • 30 intermittents

  • 450 adhérents

  • 17 000 visiteurs d’exposition / an

  • 18 000 spectateurs aux concerts / an

  • 16 mises à disposition et coproductions avec des associations

  • 12 résidences musicales

  • 10 projets hors les murs

  • 79 locataires des boxs de répétition

Pour en savoir plus

Sur le Confort Moderne