Recherche libre dans le site
Partager...

Projet de mise en valeur du quartier du Palais de Justice

Dossier | Urbanisme | 10/11/2015
Henri Loyrette, Conseiller d’Etat, Co président du Comité de Pilotage du projet de mise en valeur du quartier du Palais de Justice - Didier Plowy/Ministère de la culture - S. Laval
Dossier | Urbanisme | 10/11/2015

Projet de mise en valeur du quartier du Palais de Justice

Un comité de pilotage pluridisciplinaire présidé par Alain Claeys, Député-maire de Poitiers et Henri Loyrette, Conseiller d’Etat, ancien Président du Musée du Louvre, rassemblant élus, personnalités du monde de la culture, de l’histoire et des médias a été constitué. Ce comité définira le projet de mise en valeur du quartier du Palais de justice et du Palais des Comtes du Poitou - Ducs d’Aquitaine. Sa composition a été rendue publique le 9 novembre 2015.

La composition du comité de pilotage du projet

Présidents

  • Alain CLAEYS, Député-Maire de Poitiers - Co-Président du Comité de Pilotage

  • Henri LOYRETTE, Ancien Président du Musée du Louvre - Conseiller d'Etat Co-Président du Comité de Pilotage

Membres du comité de Pilotage

  • Bruno BELIN, Président du Conseil Départemental

  • Michel BERTHIER, Adjoint à la Culture

  • Francis CHALARD, Adjoint au Personnel, aux Finances et à l'Informatique

  • Jean Marie COMPTE, Adjoint au Patrimoine historique et à l'Archéologie

  • Bernard CORNU, Adjoint à l'Urbanisme, au Logement et au SCOT

  • Patrick CORONAS, Adjoint à la Qualité environnementale et transition énergétique - Bâtiments

  • Jacqueline DAIGRE, Conseillère Municipale

  • Pierre GUENANT, Dirigeant d'entreprises

  • Diane GUERINEAU, Conseillère Municipale au Tourisme et à l'Animation

  • Emmanuel LAURENTIN, Journaliste - France Culture

  • Yves LION, Architecte urbaniste - Atelier Lion Associés

  • Pierre LUNGHERETTI, Directeur de la DRAC Poitou-Charentes

  • Jean-Claude MARTIN, Président du TAP (Théâtre Auditorium de Poitiers)

  • Philippe PALISSE, Conseiller Municipal

  • Patricia PERSICO, Adjointe au Commerce, à l'Animation et au Tourisme

  • Eliane ROUSSEAU, Adjointe à l'Espace Public, à la Voirie, et à la Propreté

  • Christine SARRAZIN BAUDOUX, Adjointe à l'Administration générale et à l'Agence des temps

  • Cécile TREFFORT, Professeur d'histoire médiévale - Université de Poitiers

  • Fabrice VIGIER, Maître de conférences - Université de Poitiers

  • Un Représentant Groupe EELV.

Henri Loyrette, conservateur et historien de l'art français

Henri Loyrette est conservateur et historien de l'art français, spécialiste de l'art du XIXe siècle.

En 1978, il entre au Musée d’Orsay et en devient Directeur à l’âge de 42 ans.
Il est élu en 1997 à l'Académie des beaux-arts (l'Institut) devenant alors son plus jeune membre.
En 2001, il devient Président-Directeur du Musée du Louvre, fonction qu’il exercera jusqu’en 2013.

Beaucoup de grands projets sont à son initiative :
-    L’ouverture du Louvre-Lens en décembre 2012,
-    le développement du mécénat,
-    le département des arts de l’Islam,
-    le projet du Louvre Abou Dabi,
-    la création contemporaine au cœur des collections du musée,
-    les cartes blanches aux écrivains, musiciens, intellectuels, etc

A  l’âge de 60 ans il décide de ne pas briguer un troisième mandat à la tête du Louvre, tout en souhaitant rester au service de l’Etat. En 2013, il est désigné conseiller d’Etat. Il est également Président de l’ADMICAL, une association dédiée à la promotion du mécénat en France, ainsi que de l’Ensemble Intercontemporain (plus important ensemble de musique contemporaine français).

Il préside l’Année France-Corée (2015-2016), menée par l'Institut Français sous l'égide du Ministère des Affaires Etrangères.

(Crédit photo : Didier Plowy/Ministère de la culture)

Un projet  d’envergure aux multiples dimensions

Ce projet a pour ambition d’accroitre la visibilité locale et nationale de la richesse patrimoniale de la ville et de ce quartier qui s’étend du Palais des Comtes du Poitou - Ducs d’Aquitaine jusqu’aux rives du Clain,
Culture, patrimoine, urbanisme et vie quotidienne sont au centre du projet
La requalification du quartier du Palais de justice restructurera le centre-ville. Ce projet pourrait constituer le deuxième cœur de la ville, dont l’un des enjeux principaux sera de trouver une cohérence et une continuité entre ces monuments d’époques, de styles et de destinations différents.

Ainsi plusieurs fonctionnalités seront développées de façon cohérente et aboutie : cadre de vie, accès, résidentiels  stationnement, commerces, découvertes et tourisme.

Palais des Comtes du Poitou - Ducs d’Aquitaine point central du projet

Le devenir du Palais des comtes de Poitou-ducs d’Aquitaine sera un des points centraux du projet. Ce projet définira et délimitera ses nouveaux usages, son réaménagement et son articulation avec le Musée et le Miroir, future salle d’arts visuels dans l’ancien théâtre, place Leclerc.

A terme, l’ancien Palais comtal pourrait devenir un centre culturel majeur pour accueillir des évènements d’envergure, mais aussi des expositions, des conférences et  devenir un levier de développement et d’attractivité pour Poitiers et son agglomération, au sein de la future Grande Région.

Etant donné la superficie importante du bâtiment (6 500 m2 de surface), il pourrait être envisagé la création d’un espace polyvalent, susceptible de voir se croiser en son sein des publics différents.

Les étapes du projet

  • Octobre 2015 : parution de l’appel a projet

  • Juin 2016 : choix du prestataire par le Comité de Pilotage suite à un « dialogue compétitif »,

  • Juin 2016 à avril 2017 : réalisation de l’étude comprenant l’élaboration du programme et définition d’une première tranche opérationnelle.

  • Mai 2017 : lancement de la procédure de recrutement des équipes de maîtrise d’œuvre chargées de la réalisation des opérations de la première tranche opérationnelle.

  • Second semestre 2017 : choix des équipes de maîtrise d’œuvre.

  • 2018 : validation des projets constituant la première tranche opérationnelle.

  • 2018 : début de réalisation des opérations de la première tranche opérationnelle