Recherche libre dans le site
Partager...

Accueil périscolaire à l’école de Jean-Mermoz : création numérique avec un illustrateur jeunesse

Dossier | Education | 25/11/2015
Accueil périscolaire à l’école de Jean-Mermoz : création numérique avec un illustrateur jeunesse - Daniel Proux
Dossier | Education | 25/11/2015

Accueil périscolaire à l’école de Jean-Mermoz : création numérique avec un illustrateur jeunesse

Le 19 novembre 2015, 9 enfants de l’accueil périscolaire de l’école de Jean-Mermoz ont eu un invité de choix : Olivier Philipponneau, illustrateur jeunesse sélectionné l’an dernier au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Le petit groupe s’est essayé, sur les conseils de l’artiste rodé aux techniques numériques, à créer une mini-animation sur tablette.

Découverte des secrets de fabrication : planche de bois gravées et tablettes numériques

Olivier Philipponneau, le créateur de personnages « à drôles de bouilles » est venu montrer aux enfants sa manière réelle de dessiner ses personnages imaginaires comme le Rollmops, une petite patate à 3 yeux. Il a donc amené ses originaux, ses planches de bois gravées, son arsenal d’illustrateur nouvelle génération si habile à manier les applications numériques. « Fais voir ! » « Whaou ! C’est super beau ».

L’artiste explique aux enfants la réalisation des albums qui cultivent l’essence du conte avec une intrigue en boucle, des monstres qui font rire évoluant dans un univers plein de poésie. Il révèle ses secrets de fabrication : « Je creuse le bois avec une gouge. On peut utiliser la planche comme un gros tampon. » Oscar, 7 ans comprend : «  C’est pour ça que c’est bizarre ! En fait c’est tout à l’envers ! »

Expérimenter la création numérique

Après l’encrage et la presse, Olivier Philipponneau met dans les mains des enfants une tablette : destination création ! Car Olivier imagine également des BD et albums originaux pour tablettes numériques.
Durant plus d’une heure, il accompagne les enfants sur le chemin de leurs propres créations grâce à une application. Du bout des doigts, Zoé, Suzanne et Jules sélectionnent le trait, choisissent la couleur, tracent un contour, colorient l’intérieur à l’aide de la palette digitale. « C’est magique ! » sourit Kellys, 6 ans.

Créer une animation colorée

Après quelques hésitations, le corps d’un bonhomme bizarre apparait, les illustrateurs en herbe ajoutent des yeux, des pattes, des bras. « Et hop, on enregistre ! » Avec une rapidité déconcertante pour les adultes, les enfants se rodent à l’utilisation de l’instrument, rentrent dans l’univers délirant de l’illustrateur, accumulent leurs propres dessins dans une galerie d’images.

Ils zooment, déplacent le curseur, enchainent les pages et créent en un clin d’œil une vidéo qui raconte l’histoire d’un Rollmops qui décolle sur une autre planète. « C’est trop marrant ma vidéo » se réjouit Suzanne, épatée par ce qu’elle a réussi à faire.

Des interventions de l’artiste dans plusieurs accueils périscolaires de Poitiers

Olivier Philipponneau interviendra également dans les accueils périscolaires de plusieurs quartiers de Poitiers : à Saint-Eloi, aux Couronneries, aux Trois-Cités et à Beaulieu.

Son intervention s’inscrit dans le cadre de la manifestation « Lire écrire penser et conserver dans un monde numérique ». Celle-ci, organisée par le Centre du livre et de la lecture en partenariat avec la Médiathèque, est orientée autour du thème « Usages, appropriations ».

Olivier Philipponneau est en résidence de création numérique jusqu'au 12 décembre à poitiers (résidence soutenue par le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes).

Une belle manière de faire profiter les enfants de l’ouverture sur les transformations technologiques, esthétiques induites par la Révolution numérique et mises en exergue à l’occasion de cette manifestation.

Pour en savoir plus

Sur l’accueil périscolaire dans les écoles de Poitiers