Recherche libre dans le site
Partager...

3 expositions lancent « Le Miroir », le nouveau projet culturel pour la Ville de Poitiers à partir du 26 mars 2016

Dossier | Culture | 12/02/2016
Exposition « Formes nues » du 26 mars au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-Charentes - Yosuke Otomo

Diaporama

  • Exposition « Formes nues » du 26 mars au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-CharentesExposition « Formes nues » du 26 mars au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-Charentes
  • Exposition « Formes nues » : impressionnante collection d’objets domestiques (ustensiles de cuisine, outils, jouets, meubles…), dont de nombreux recyclés après-guerre au JaponExposition « Formes nues » : impressionnante collection d’objets domestiques (ustensiles de cuisine, outils, jouets, meubles…), dont de nombreux recyclés après-guerre au Japon
  • Exposition Fondations 2 : œuvres de la collection du FRAC des Pays de la Loire : Hans-Peter FELDMANN, buste en plâtre peint de David, collection du Frac des Pays de la LoireExposition Fondations 2 : œuvres de la collection du FRAC des Pays de la Loire : Hans-Peter FELDMANN, buste en plâtre peint de David, collection du Frac des Pays de la Loire
  • Exposition :Hermès, La vitrine enchantée Exposition :Hermès, La vitrine enchantée
Dossier | Culture | 12/02/2016

3 expositions lancent « Le Miroir », le nouveau projet culturel pour la Ville de Poitiers à partir du 26 mars 2016

La Ville de Poitiers lance « Le Miroir », un projet culturel unique en son genre, à travers 3 expositions conçues par des personnalités invitées pour leur expertise et leur capacité à interroger le réel. Premier rendez-vous avec « Formes nues », du 26 mars au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-Charentes. Une exposition de design historique qui fait écho à la maison japonaise du Domaine de Boisbuchet, d’où est issue la collection d’objets japonais du quotidien presentée. Entrée libre

1er rendez-vous : « Formes nues », découverte du design domestique japonais des années 20 à 60

Une scénographie inspirée de la maison traditionnelle japonaise du Domaine de Boisbuchet, vous decouvrirez une impressionnante collection d’objets domestiques (ustensiles de cuisine, outils, jouets, meubles…), dont de nombreux recyclés après-guerre au Japon. « Formes nues », à découvrir à la Maison de l’architecture à partir du 26 mars. 

Créés en petite série par des artisans japonais à partir de débris de guerre, ces objets  font partie de l’exceptionnelle collection du Domaine de Boisbuchet, centre international d’art et de design installé en Charente. 

Arrivant de Lisbonne, l’exposition « Formes nues » s’envolera à Tel Aviv après son escale poitevine. Il ne faut donc pas manquer cette découverte du design domestique japonais des années 20 à 60, proposée par « Le Miroir » et la Maison de l’architecture de Poitou-Charentes (MDA) en partenariat avec le Domaine de Boisbuchet.

Un rendez-vous festif  le samedi 26 mars à la MDA pour un vernissage ponctué de rencontres et d’échanges :

  • A partir de 15h30, atelier origami (pliage) proposé par l’association franco-japonaise Omotenashi. Gratuit et ouvert à tous sur inscription au 05 49 30 20 25. 

  • A 17h, concert du collectif franco-japonais Luli, une musique improvisée aux espaces sonores multiples. 

  • A partir de 18h, apéritif japonais.

Conférences, visites commentées organisées autour de l’exposition  

Plusieurs conférences pour en savoir plus sur le design japonais, l'architecture et le Domaine de Boisbuchet :

  • Mardi 5 avril à 19h à la MDA : Manuel Tardits / Un thé à la maison. Manuel Tardits, architecte français installé au Japon et auteur d’ouvrages sur l’architecture au Japon, invite à découvrir les réalisations récentes de maisons construites au Japon par l’agence Mikan de Yokohama à laquelle il est associé. 

  • Mardi 17 mai à 19h à la MDA : Gilles Ragot / L’architecture de Jean Prouvé. Historien d’architectures, Gilles Ragot retracera l’ensemble du parcours de Jean Prouvé, entrepreneur, génial touche à tout qui fut l’un des grands créateurs du XXème siècle. Il fut notamment l’un des pionniers de l’aluminium en France. Entrée : 4 €.

  • Mardi 31 mai à 19h à la MDA : Ivan Grinberg / Une histoire de l’aluminium, concentré de rêve et de technique. Secrétaire général de l’Institut pour l'histoire de l'aluminium, Ivan Grinberg propose une approche historique de ce métal - le plus consommé après le fer - qui a participé aux grandes mutations contemporaines : transports, habitat, alimentation, modes de vie, esthétique… 

  • Mardi 7 juin à 19h à la MDA : Alexander von Vegesack et Mathias Schwartz-Clauss / L’aventure du Domaine de Boisbuchet. Alexander von Vegesack, promoteur du lieu, collectionneur et fondateur-directeur du Vitra Design Museum, un des plus célèbres musées de design dans le monde, ainsi que Mathias Schwartz-Clauss, responsable de la programmation, présentent le projet original de Boisbuchet.

Des visites commentées seront organisées par « Le Miroir » et la MDA les 31 mars 12h30, 28 avril à 12h30, 19 mai à 12h30, 18 juin à 15h (dans le cadre du week-end création contemporaine à Poitiers) et 30 juin à 12h30.

2 expositions à venir

Fondations 1 & 2 (art contemporain et archéologie), au musée Sainte-Croix

L’exposition Fondations, avec les œuvres de Raphaël Zarka et la collection du FRAC des Pays de la Loire réunies par Laurence Gateau, crée un dialogue entre des œuvres d’art contemporain et les exceptionnelles collections archéologiques du Musée Sainte-Croix de Poitiers.  

Fondations 1 : œuvres de Raphaël Zarka, du 30 avril au 28 août 2016. 

Fondations 2 : œuvres de la collection du FRAC des Pays de la Loire réunies par Laurence Gateau, sa directrice, du 18 juin au 18 septembre 2016.

 

Hermès, La vitrine enchantée 

Dans le monde entier les vitrines de la célèbre Maison Hermès invitent le passant au plaisir de la contemplation. Conçues comme des tableaux au delà du merchandising, les vitrines de la célèbre maison de luxe conjuguent scénographies inventives et objets d’une extrême qualité d’exécution. En jouant sur l’ambiguïté entre imaginaire et réalité, essentiel et accessoire, ces vitrines transcendent les objets en leur conférant ainsi un statut délicieusement imprécis.

En partenariat avec la Maison Hermès. Commissariat d’exposition : Antoine Platteau. 

Exposition à la Chapelle Saint-Louis du Collège Henri IV (rue Louis Renard 86000 Poitiers) du 18 juin au 18 septembre 2016.

« Le Miroir », un projet culturel unique en son genre

Lancé en 2016 par la Ville de Poitiers,  « Le Miroir » est un projet culturel unique en son genre. Ouvert à tous les champs de l’expression visuelle, « Le Miroir » établit un dialogue entre les arts et les formes, les démarches créatives et les époques en portant une attention toute particulière aux arts décoratifs, à la mode, l’artisanat, le design, le graphisme, la bande dessinée, la photographie, la vidéo… 

Son objectif ? Penser le monde contemporain dans toutes ses composantes, sociales, historiques, politiques et esthétiques. Pour cela, invitation est faite à des créateurs, des penseurs, des historiens, mais également des institutions (musées, fondations, entreprises), à Poitiers, en région, en France et à l’étranger, de venir concevoir et nourrir les expositions du Miroir.