Recherche libre dans le site
Partager...

Accueil périscolaire : des enfants de l'école Tony Lainé en atelier "mimes" avec une compagnie artistique

Dossier | Education | 16/02/2016
Mimes à Tony Lainé - Iboocreation
Dossier | Education | 16/02/2016

Accueil périscolaire : des enfants de l'école Tony Lainé en atelier "mimes" avec une compagnie artistique

Le 9 février, 8 enfants de l’école maternelle Tony Lainé ont participé à un atelier sous la direction d’une animatrice de la Compagnie Loup qui zozote. Une série d’ateliers ludiques sur l’expression corporelle.

Observation et répétition pour reproduire un élément de la façade de l’église Notre-Dame La Grande

Mathilde, de la Compagnie Le Loup qui Zozotte anime la séance.

Elle montre aux 9 paires d’yeux devant elle, un panneau. A droite la photo de la façade de Notre-Dame La Grande, à gauche, le focus sur un élément de la façade. Les enfants lancent tous ensemble « C’est Adam et Eve ! ». Le jeu consiste à s’entraîner à reproduire la statue d’Adam, un pied devant et l’autre sur le côté. Il a la main gauche devant et la droite derrière son dos. Et il regarde amoureusement Eve. « Les bras d’Eve sont cassés. Comment je peux mimer les bras cassés ? »demande Mathilde. Chacun essaye et propose. « Moi je met les mains derrière la tête » dit Marie. « Moi je met une main derrière la tête et je l’attrape avec l’autre main derrière mon dos » mime Haloucène tandis que Lucas croise ses mains derrière le dos. Et c’est le tour de l’arbre et du serpent. « Notre corps c’est le tronc de l’arbre et nos bras peuvent bouger pour mimer les branches ». Et c’est une forêt qui s’agite autour de Mathilde. Et les serpents ? ils font « psst…psst…psst…», les mains forment la tête et les bras ondulent. « Avec l’air méchant » ajoute Mathilde…Les yeux se froncent et le « psst…psst…psst » devient plus méchant.

Reproduction des statues

L’entraînement est terminé. Chacun leur tour, deux groupes de 4 enfants vont reproduire l’élément de la façade Notre-Dame. Chacun choisit un personnage, l’arbre et le serpent. Qui de Charlie ou de Julien va faire Eve. « Je peux pas moi, je suis pas une fille » lance Julien. « Tu es un comédiens, tu peux tout jouer » rassure Mathilde. Julien prend la pause. Raphaël, trois ans, n’a pas tardé à faire la statue d’Adam et c’est Nawel qui agite ses petits bras pour devenir l’arbre tandis que le serpent de Charlie s’entortille autour de ses bras. Et c’est le tour d’Haloucène, Marie, Lucas et Jade.

Position neutre et mime des sentiments

La séance basée sur le théâtre par le mime se termine par le jeu de mime des sentiments.
Les enfants, en position neutre comme l’explique Mathilde sont debout, immobiles et les bras le long du corps. «En position neutre, ça veut dire qu’on est prêt à commencer » explique Mathilde. Pas facile, les jambes ont la bougeotte mais c’est mieux pour se concentrer…
« Comment je peux montrer que je suis contente sans bouger les pieds? » demande Mathilde. Les bras se lèvent et les sourire emplissent les visages. « Et si je ne suis pas contente ? » Les bras se croisent et les yeux froncent. « Et triste ? » « Je peux courber le dos et mettre mes mains dans les chaussures» dit Nawel. « Et qu’est ce que je peux faire quand j’ai peur ?» termine Mathilde. Plus dur la peur (sans crier !) il faut réfléchir un peu. Jade tend les bras devant elle et tourne la tête.

De nouvelles séances programmées

Après les vacances, Mathilde reviendra encore à deux reprises à l’école maternelle Tony Lainé pour ces séances, autour du mime et du corps.