Recherche libre dans le site
Partager...

1ère exposition Le Miroir : « Formes nues, design domestique et aluminium au Japon (1910-1960) », du 26 mars au 30 juillet

Dossier | Culture | 12/04/2016
1ère exposition Le Miroir : « Formes nues, design domestique et aluminium au Japon (1910-1960) », du 26 mars au 30 juillet  - Le Miroir
Dossier | Culture | 12/04/2016

1ère exposition Le Miroir : « Formes nues, design domestique et aluminium au Japon (1910-1960) », du 26 mars au 30 juillet

La Ville de Poitiers lance « Le Miroir », un projet culturel unique en son genre, à travers 3 expositions conçues par des personnalités invitées pour leur expertise et leur capacité à interroger le réel. Premier rendez-vous avec « Formes nues, design domestique et aluminium au Japon (1910-1960) », du 26 mars au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-Charentes. Une exposition de design historique qui fait écho à la maison japonaise du Domaine de Boisbuchet, d’où est issue la collection d’objets japonais du quotidien presentée. Entrée libre

 

 

Scénographie inspirée de la maison traditionnelle japonaise

Dans une scénographie inspirée de la maison traditionnelle japonaise, socle de bois recouvert de tatamis et paravents, une impressionnante collection d’objets domestiques recyclés après-guerre au Japon est présentée. 

Ustensiles de cuisine, outils, jouets, meubles… Ces objets du quotidien font partie d’une vaste collection prêtée exceptionnellement par le Domaine de Boisbuchet, centre international d’art et de design caché dans la campagne charentaise. Arrivant de Lisbonne, l’exposition « Formes nues » s’envolera à Tel Aviv après son escale poitevine. Il ne faut donc pas manquer cette découverte du design domestique japonais des années vingt à 60, proposée par Le Miroir et la Maison de l’architecture. 

Ces objets très simples ont été créés en petite série par des artisans japonais à partir de débris de guerre. En 1945, dans un pays dévasté par une guerre totale, l’aluminium des ailes d’avion va servir à recréer les ustensiles nécessaires à la vie quotidienne.

Invitation au voyage

Incarnations d’un art de vivre fondé sur l’épure et la sobriété, ces objets ont été collectés par des designers et galeriste japonais. « C’est une reconnaissance de leur beauté intrinsèque, qui montre l’attention portée dans ce pays à la simplicité et la pureté de la forme dans les objets utilitaires », relève Jean-Luc Dorchies, directeur des Beaux-Arts, école d’arts plastiques de Poitiers. 

 

« Formes nues, design domestique et aluminium au Japon (1910-1960) » Le Miroir de Poitiers en partenariat avec la Maison de l’architecture Poitou-Charentes et le Domaine de Boisbuchet, jusqu'au 30 juillet à la Maison de l’architecture Poitou-Charentes. 

Pour en savoir plus

Sur Le Miroir de Poitiers