Recherche libre dans le site
Partager...

Des vacances en famille avec les maisons de quartiers

Dossier | Solidarité | 21/06/2016
Au Centre de Beaulieu, 7 familles vont partir à La Palmyre. Elles se sont rencontrées une fois par mois depuis octobre pour accomplir toutes les démarches.  - Nicolas Mahu
Dossier | Solidarité | 21/06/2016

Des vacances en famille avec les maisons de quartiers

Budget, mobilité ou appréhension d’organiser ses vacances sont les principaux objectifs des 50 familles qui bénéficient de l’accompagnement au départ en vacances par les maisons de quartier. De Saint-Georges-de-Didonne à Cassis en passant par Madrid, près de 200 adultes et enfants vont partir cet été. Une première pour certains. Avec le soutien financier de la Ville de Poitiers, de la CAF, des Vacances Ouvertes et du Conseil Départemental de la Vienne.

Des vacances préparées 10 mois à l’avance

Au Centre de Beaulieu, 7 familles vont partir à La Palmyre. Elles se sont rencontrées une fois par mois depuis octobre pour accomplir toutes les démarches. Parmi elles, Ludivine (30 ans) son mari et leurs 3 enfants : « Nous ne sommes jamais partis en familles. Pour nous le plus difficile était de prendre les contacts avec les campings. Les conseils et le soutien du Centre de Beaulieu ont été très utiles et rassurants. Et puis sans ce séjour collectif nous n’avions pas le budget suffisant pour partir une semaine sur la côte ».

Vacances collectives ou individuelles

  • A la Maison des Trois Quartiers, les séjours sont individuels, 5 familles vont ainsi partir dans la destination choisie. Pauline, 29 ans, va partir à Cassis avec ses enfants de 5 et 3 ans dès le début des vacances : « Je suis contente car c’est un projet personnel que la Maison des Trois Quartiers m’a aidé à finaliser. Ces vacances sont très gratifiantes pour moi qui n’ai jamais eu l’occasion de partir avec mes enfants ».

  • Au Centre Socio Culturel des Trois Cités, 10 familles vont partir en bungalows toilés dans la destination de leur choix. 8 familles partiront dans un mobile-home loué par le Centre Socioculturel à l’ile d’Oléron. « La première année, les familles peuvent utiliser ce service de mobile-home pour pouvoir partir de manière plus autonome les années suivantes » souligne Pierre Papillon chargé de l’accompagnement aux vacances au CSC des Trois Cités.

  • Dans le quartier des Couronneries, le Centre familial et le Centre d’animation accompagnent 15 familles, chaque semaine du 9 juillet au 13 août à La Tranche/Mer.

  • A la Maison SEVE, 4 familles du quartier de Saint-Eloi ont unis leurs efforts pour des vacances à Biscarosse début juillet. Pour Salima et ses 4 enfants « c’est le moyen d’être indépendant mais de ne pas se retrouver tout seul dans un endroit qu’on ne connaît pas. C’est plus sympathique».

Séjour européen à Madrid avec le Centre Socio Culturel de la Blaiserie

Du 7 au 13 juillet, 5 familles partent à Madrid. « Notre idée était d’allier l’envie des familles de partir ensemble mais les adolescents sont souvent un peu plus réticents. Pour eux, des rencontres avec d’autres jeunes européens sont prévues » explique Isabelle Pain référente famille à La Blaiserie.
La Ville de Poitiers et la CAF soutiennent financièrement cette action et 15 opérations d’autofinancement ont été menées tout au long de l’année par les participants.

Une implication personnelle

Les familles s’engagent à épargner chaque mois. Au Centre de Beaulieu, par exemple, elles participent à des goûters ou des buffets lors d’évènements afin de récolter une somme d’argent supplémentaire.
Le soutien financier de la Ville de Poitiers, de la CAF, des Vacances Ouvertes et du Conseil Départemental de la Vienne contribuent également au départ des familles.