Recherche libre dans le site
Partager...

Des réserves muséales pour conserver, étudier et valoriser les collections

Dossier | Culture | 28/06/2016
Le Musée Sainte-Croix a été construit il y a 40 ans sans réserves, ce projet était donc devenu essentiel pour conserver les 1,225 millions d’œuvres. Aujourd’hui, plus de 40 lieux de stockage dans 9 bâtiments existent, dont plusieurs salles d’exposition au sein du musée lui-même. - Poitiers
Dossier | Culture | 28/06/2016

Des réserves muséales pour conserver, étudier et valoriser les collections

D’ici 2019 des réserves muséales vont être construites par la Ville de Poitiers au Domaine de Beauvoir, à Vouneuil-sous-Biard, afin de conserver 1,225 millions d’œuvres appartenant aux collections municipales. Complémentaires aux salles d’expositions, les réserves ont ainsi une fonction culturelle et patrimoniale, un élément essentiel à une connaissance approfondie des fonds, dont l’accès sera possible aux chercheurs et scientifiques.

Des réserves pour le Musée de Poitiers : une nécessité

Le Musée Sainte-Croix a été construit il y a 40 ans sans réserves, ce projet était donc devenu essentiel pour conserver les 1,225 millions d’œuvres. Aujourd’hui, plus de 40 lieux de stockage dans 9 bâtiments existent, dont plusieurs salles d’exposition au sein du musée lui-même. Cette situation diminue ainsi au fil des années les espaces dédiés à la présentation d’œuvres au public.

Préserver et faire vivre les collections, pour mieux les transmettre aux générations futures

La réserve va permettre la conservation des collections dans de meilleures conditions climatiques, d’accessibilité et de sécurité. C’est aussi un lieu de traitement des collections pour les étudier (rassembler, identifier, enregistrer) et les valoriser pour permettre toutes les formes de diffusion (expositions, publications).
De plus, les réserves permettront d’accueillir les pièces issues de 30 ans de fouilles d’archéologie préventive sur le territoire communal, actuellement stockées au Centre de Conservation et d’Etudes (CCE) dernièrement construit par l’Etat.

Libérer des espaces du musée pour mieux valoriser les collections

Avec la création des réserves le Musée Sainte-Croix retrouvera près de 1 500m² d’espaces supplémentaires, qui permettront de présenter davantage d’œuvres au public dans un parcours permanent renouvelé et d’accueillir des expositions temporaires plus importantes.
Pour mener à bien ce projet, la collectivité travaille avec un programmiste spécialisé (Clé Millet) assisté d’un expert en conservation préventive (Futur Antérieur). Ils ont accompagné la Ville dans le choix du site d’accueil des réserves et dans la sélection du maître d’œuvre chargé de construire les futures réserves.

Un partenariat avec l’Institut National du Patrimoine pour le chantier des collections

En parallèle à la création des réserves muséales, doit démarrer dans les prochains mois le chantier des collections. De 2016 à 2019, plusieurs actions seront ainsi réalisées sur les œuvres pour les : enregistrer, restaurer, emballer  et transporter, déballer puis ranger.  Compte tenu de son ampleur, le chantier des collections poitevins nécessitera une attention et une mobilisation toutes particulières jusqu’en 2019.

Sur les conseils de la DRAC, à la fois partenaire scientifique et financier du projet, un partenariat pluriannuel avec l’Institut National du Patrimoine est en cours de finalisation, pour l’intervention d’élèves conservateurs et restaurateurs du patrimoine en stage, ainsi que pour des chantiers-école.

Quelques grandes étapes du projet

  • Automne 2016 : début du chantier des collections

  • Février 2018 : début des travaux pour un an

  • Juin 2019 : début du déménagement des œuvres

  • Fin 2019 - 2020 : redéploiement des œuvres dans les espaces libérés du musée