Recherche libre dans le site
Partager...

Les filières de recyclage des déchets de Grand Poitiers

Dossier | Développement durable | 02/11/2016
Dans les déchetteries de Grand Poitiers, les végétaux constituent la plus grosse partie des matériaux déposés (45%) - Grand Poitiers
Dossier | Développement durable | 02/11/2016

Les filières de recyclage des déchets de Grand Poitiers

Après le tri à la maison et le ramassage des déchets, quels chemins prennent-ils ? En 2015, environ 65 500 tonnes de déchets ont été récoltés sur l’agglomération de Grand Poitiers.

Des filières de recyclage pour chaque déchet

Ramassés par camion, déposés en benne ou en déchetteries, nos déchets ont chacun leur propre filière de recyclage.

  • Ordures ménagères : 33 500 tonnes partent directement dans les fosses de l’usine d’incinération de Saint-Eloi. Elles alimentent le réseau de chauffage urbain via la chaufferie des Couronneries. « Le tri à la maison est essentiel pour ne pas brûler n’importe quoi. Il n’y a aucune manipulation des ordures ménagères », confirme Aurore Leroux, responsable du pôle déchets de Grand Poitiers.

  • Emballages recyclables : 9 000 tonnes de cartons, journaux, briques et plastiques du bac jaune repassent quant à eux sur la chaîne de tri. Mécaniquement d’abord puis par les 24 salariés de SITA, il s’agit d’affiner et répartir chaque déchet vers sa filière de recyclage et les professionnels attitrés : la filière française de plastique, de la papeterie ou les aciéries pour le métal des boîtes de conserve par exemple.

  • Verre : 4 000 tonnes de verre en dépôt volontaire dans les bornes redeviennent du verre par le retraitement opéré par le groupe Saint-Gobain, principal prestataire de la filière.

  • Végétaux, gravats, bois… : dans les déchetteries, les végétaux constituent la plus grosse partie des matériaux déposés (45%). Ils sont apportés en plateforme de compostage, transformés en compost pour être revendus aux particuliers et professionnels. Les gravats (11%) partent eux aussi en plateforme de recyclage à destination des entreprises de BTP. Le bois sert à la fabrication de panneaux de particules. Les piles batteries et solvants et autres équipements électriques ou électroniques sont traités et recyclés par les éco-organisme.

Polystyrène : recyclage 100% locale

Depuis 2015, il est désormais possible de déposer dans les déchetteries de Grand Poitiers le polystyrène. La filière de recyclage est 100% locale avec la société Poitou Polystyrène, basée à Payré, pour la fabrication de coussins et poufs.

Les déchetteries en chiffres

  • 5 déchetteries : Bois d’Amour, Fontaine-le-Comte, Ligugé, Saint-Éloi, Saint-Nicolas.

  • 19 000 tonnes de déchets ont été collectées, en 2015 : 45 % de végétaux (8 700 T) ; 19 % de déchets dits « tout-venant » (encombrants, canapés, meubles) ; 13 % d’incinérables (encombrants de moins d’1 mètre qui permettent le passage dans l’incinérateur) ; 11 % de gravats (environ 2 000 T). Les autres déchets collectés sont de la ferraille, du bois, les gros cartons, les Déchets Équipement Électrique et Électronique (D3E), les huiles et les piles et batteries.

  • 30 passages en déchetterie par an et par foyer sont autorisés.

La recyclerie de Grand Poitiers

Depuis le 1er octobre 2016, la recyclerie de Grand Poitiers est lancée. Déchets « tout-venants » ou « encombrants », auparavant enfouis ou incinérés, y sont rassemblés. Canapés, meubles, salons de jardin ou encore jouets en plastique auront une seconde vie alors que les objets en « bon état » seront réparés et revendus par Croix Rouge insertion.
« Pas question de remplacer les circuits de valorisation existants mais notre volonté est de valoriser 40% de notre gisement récoltés chaque année, auparavant incinéré ou enfouie », souligne Aurore Leroux, responsable du pôle déchets de Grand Poitiers.

Pour en savoir plus

Sur les déchetteries de Grand Poitiers