Recherche libre dans le site
Partager...

La recyclerie : comment ça marche ?

Dossier | Transition énergétique | 10/01/2017
Sur le site de la recyclerie, une plate-forme de tri de 1 500 m² - Poitiers
Dossier | Transition énergétique | 10/01/2017

La recyclerie : comment ça marche ?

La recyclerie de Grand Poitiers, située à Saint-Éloi, a ouvert ses portes à l’automne 2016. Près de 3 000 tonnes de déchets, jusqu’ici incinérées ou enfouies, y seront valorisées chaque année.

Mission de la Recyclerie de Grand Poitiers : recyclage et réemploi

L’objectif ? Aller toujours plus loin dans la valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage. Quelque 3 000 tonnes de déchets, jusqu’alors incinérées à l’unité de valorisation énergétique (UVE) de Saint-Éloi ou enfouies au centre d’enfouissement de Gizay, y seront traitées chaque année. « L’objectif est d’en valoriser 40 % », signale Aurore Leroux, responsable du pôle Déchets pour Grand Poitiers.

Concrètement, le recyclage se fait sur le site de la recyclerie, via une plate-forme de tri de 1 500 m² confiée à Véolia environnement. Elle est complétée par un atelier de démantèlement, qui permet de démonter les objets complexes. Les matières recyclables et réutilisables sont extraites des déchets récoltés dans les bennes « incinérables » ou « tout-venants » des 5 déchetteries : la laine des matelas, le métal, le bois et les tissus des canapés, le plastique des salons de jardin, les métaux, le carton… Elles suivent ensuite les filières de valorisation classiques.

Une 2ème vie pour les objets

Dans les 5 déchetteries de Poitiers, de nouveaux containers estampillés « réemploi » sont désormais installés. Chacun peut y déposer des objets en bon état ou nécessitant une petite remise en état : mobilier, électroménager (uniquement dans les déchetteries de Saint-Nicolas et Ligugé)... « S’ils en ont l’habitude, les habitants doivent bien sûr continuer à remettre leurs objets et vêtements aux associations ou dans les bornes textiles », précise Aurore Leroux. Les objets en bon état retrouveront, grâce à la recyclerie, une 2ème vie.

Dans les ateliers, des salariés de Croix rouge insertion sont chargés de les remettre en état. L’insertion professionnelle est, également, au cœur du dispositif.

Encore moins de déchets enfouis

Actuellement, 10 % de tous les déchets de Grand Poitiers partent à l’enfouissement. 90 % ont une 2ème vie, soit via les filières de recyclage, soit via l’unité de valorisation énergétique qui alimente 7 500 équivalent-logements en eau chaude sanitaire et chauffage.
Avec la recyclerie, l’objectif est de baisser encore le taux de déchets enfouis.
Pour 2015-2020, Grand Poitiers est engagé dans le programme « zéro gaspillage, zéro déchet ».

Emploi et réemploi

Aujourd’hui, sur le site de la recyclerie, 9 salariés (des demandeurs d’emploi de longue durée) de Croix rouge insertion ont pour mission de trier, stocker, tester, nettoyer et remettre en état les objets collectés en déchetterie via les containers « ré-emploi ». Ces objets seront ensuite réexpédiés et revendus dans les magasins Croix rouge insertion. Objectif ? Atteindre 200 tonnes d’objets remis en état chaque année. À terme, 12 salariés en insertion travailleront à la recyclerie.