Recherche libre dans le site
Partager...

Un projet éducatif original à l’école Saint-Exupéry : « Conte musical et masque »

Dossier | Education | 23/01/2017
Un projet éducatif original à l’école Saint-Exupéry : « Conte musical et masque » - Claire Marquis
Dossier | Education | 23/01/2017

Un projet éducatif original à l’école Saint-Exupéry : « Conte musical et masque »

Dans le quartier de la Gibauderie, les élèves de CM2 de l’école Saint-Exupéry et de 6ème du collège Camille-Guérin participent ensemble à un projet éducatif original : « Conte musical et masque ». Mené dans le cadre du Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) soutenu par la Ville de Poitiers, le projet mêle écriture, théâtre, arts plastiques et musique avec le Théâtre de l’Etincelle.

Un projet « passerelle »

A la fois spectateurs et acteurs, les élèves bénéficiant du  PEAC « Conte musical et masque » participent à une aventure de création qui joue les traits d’union entre les disciplines. Adossé aux programmes scolaires, ce projet soutenu par la Ville de Poitiers fournit l’occasion aux élèves de côtoyer des artistes, de s’initier à des pratiques artistiques méconnues. Enfin, des ponts ont pu être construits entre écoliers et collégiens.

S’impliquer dans une écriture collaborative

Echelonné sur plusieurs mois, le projet est conduit conjointement par les équipes enseignantes et 2 artistes du Théâtre de l’Etincelle. Fin 2016, en cours de français, les élèves de 6ème ont imaginé un scenario à la manière d’un conte africain : la quête d’un héros pour parvenir à délivrer un village sur lequel une sorcière à jeté un terrible sort. A partir de cette trame narrative, la classe de CM2 s’est appliquée à écrire les dialogues des protagonistes.

Comprendre les rouages du processus de création

En janvier 2017, tous les élèves ont assisté à « Si vos pas vous mènent un jour ». Ce spectacle du Théâtre de l’Etincelle associe figures en fil de fer, théâtre d’ombres, percussions et récit rythmé. A l’issue de la représentation, la découverte du plateau et des échanges avec les artistes ont permis aux enfants de découvrir les coulisses de cette création artistique.

Donner corps à l’écrit

A présent, il s’agit de donner vie aux écrits produits. Les élèves expérimentent toutes les étapes du processus de création d’une œuvre. Sous la houlette de leur professeur et du metteur en scène Roujena Iossifova, ils s’exercent à dire, interpréter, articuler les répliques des personnages nés de leur imagination. Parallèlement, en arts plastiques, ils réalisent des masques expressifs qui participeront à donner l’illusion qu’ils sont autres. Enfin, en musique, ils travaillent à créer des rythmes avec divers instruments tels que percussions, cloches.

Relever un défi spectaculaire

Les élèves de CM2 et de 6ème mettront en commun leurs réalisations au cours de 2 journées de répétition en mars 2017. Ensemble, ils peaufineront la mise en scène avant la restitution finale de leur travail. Le 20 mars, devant leurs camarades, ils monteront sur les planches. « Faire un spectacle, se monter aux autres c’est passer un cap très marquant pour les enfants » considère Roujena Iossifova du Théâtre de l’Etincelle. « Cela implique une sorte de dépassement, quelque chose qui va au-delà des savoirs et se nourrit de confiance en soi. »