Recherche libre dans le site
Partager...

Modernisation du réseau de transport public

Dossier | Déplacements | 20/04/2017
Modernisation du réseau de transport public - Atelier Lion paysage
Dossier | Déplacements | 20/04/2017

Modernisation du réseau de transport public

Grand Poitiers entame, à partir du 22 mai 2017, une série de travaux d’aménagement dans le centre-ville de Poitiers, dans le cadre de la modernisation du réseau de transport public de l’agglomération. Ce projet vise à réaménager un certain nombre de rues, sur l’itinéraire de la future ligne de bus qui s’étend de la voie Malraux au viaduc Léon-Blum et, à l’ouest, à la station Condorcet. Ces travaux permettront, à terme, d’obtenir un réseau de transports en commun plus efficace et de faciliter la vie de ses usagers.

4 stations de bus et un linéaire de 1,2 km de voirie réaménagés

Dans le cadre du projet, 4 stations de bus et un linéaire de 1,2 km de voirie seront réaménagés de façade à façade, ce qui représente un peu plus de 34 000 m² d’espaces publics.
Les secteurs concernés en 2017 sont :

  • Le haut de la rue de la Roche (22 mai-automne) : création d’une nouvelle station de bus et réaménagement d’une partie de l’avenue de Nantes.

  • La rue de l’Université (3 juillet-septembre) : réaménagement de la rue de l’Université et de la station de bus Notre-Dame.

  • La place De Gaulle (mi-octobre à fin novembre) : pavage de la place entre le marché et l’Office du Tourisme.

Le coût total des travaux d’une durée de 18 mois : 11 millions d’euros.
Le projet global a été confié au groupement d’ingénierie et d’architecture Ingérop et Ateliers Lion Paysage. Il a demandé 3 ans d’études et de réflexions pour s’accorder au mieux avec le système de transports de Vitalis.

Objectifs : un accès à tous au centre-ville

Dans l’élaboration de ce projet, Grand Poitiers a eu comme priorités :

  • rendre chacune des voies accessibles à tous les publics,

  • faciliter le déplacement de tous les usagers,

  • respecter une qualité de cadre de vie harmonieux (en incluant des arbres, un nouvel éclairage public ou encore du mobilier urbain).

Objectif des travaux

  • Améliorer la qualité de desserte et la robustesse du réseau de transports en commun (billettique, fréquence et gain de temps, correspondances facilitées, confort)

  • Renforcer la vitalité du centre de Poitiers

  • Proposer un système combinant mobilités douces, transports en commun et individuel

  • Proposer un réseau de transport public et des aménagements qui soient accessibles à tous.

Avenue de Nantes et rue de la Roche repensées

Premier secteur à bénéficier des travaux d’aménagement (du 22 mai à novembre 2017). Ces derniers, visent à modifier les profils des 2 rues :

  • 2 stations de bus en vis-à-vis installées en haut de la rue de la Roche, à proximité de la rue Condorcet. Une fois les travaux terminés, la circulation automobile sera interdite entre la rue du Clos de la Roche et la rue Condorcet.

  • Avenue de Nantes totalement repensée pour renforcer son attractivité commerciale (suppression du talus, création d’une quinzaine de places de stationnement arrêts-minutes et plantation d’arbres).

  • 2 escaliers intégrés pour renforcer les liens entre la rue de la Roche et l’avenue de Nantes.

Meilleure fluidité rue de l’Université

La station de bus Notre-Dame est destinée à devenir la principale station du réseau poitevin avec l’installation de bornes d’informations voyageurs et dès 2018, de bornes de billettique.
Pour faciliter le passage des bus sur cet axe stratégique, il est nécessaire de procéder au reprofilage de la rue de l’Université du 3 juillet au 31 août 2017 (période choisie pour minimiser l’impact sur les usagers et pour une reprise du trafic normal à la rentrée scolaire). Les travaux vont entraîner la fermeture complète à la circulation de la rue de l’Université jusqu’à la Place Lepetit, du 1er juillet au 31 août 2017. Les bus seront déviés pendant cette période.

  • 2 stations de bus seront installées en vis-à-vis au niveau du Marché Notre-Dame

  • Création de doubles quais de bus dans les 2 sens pour permettre un trafic des bus plus fluide et plus efficace.

  • La rampe d’accès au marché est supprimée mais les platanes qui bordent la rue seront conservés.

  • La chaussée sera réalisée en béton et les trottoirs en pavés calcaires.

Dans un second temps, une fois les travaux de la rue de l’Université terminés, commencera le pavage de la place Charles-de-Gaulle entre le marché et l’Office de Tourisme. Cela permettra de minimiser les impacts sur les commerces et restaurants ainsi que sur l’activité de l’Office du Tourisme pendant les grandes vacances.

Travaux : un impact réduit sur la vie des Poitevins

Grand Poitiers a entrepris ces travaux de voirie avec le souci de causer le moins de désagrément possible à la population, de maintenir l’attractivité et la bonne circulation des piétons et des bus.

  • Des itinéraires de bus alternatifs : un plan de réorganisation des lignes cohérent a été défini pendant la phase des travaux rue de l’université, s’inspirant de ce qui a été mis en place pendant les travaux de l’été 2016.

  • Des délais optimisés : le rétablissement du réseau des bus interviendra impérativement à la rentrée des classes. Les délais de travaux seront donc optimisés et aussi concis que possible.

  • Des riverains et commerçants informés : des visites techniques individuelles d’explications ont été effectuées en mars et avril avec les commerçants. 2 réunions d’informations supplémentaires sont programmées le 2 mai pour les riverains des secteurs concernés par les travaux (à 18h15 au CSC La Blaiserie pour les habitants du secteur Condorcet/Roche et à 20h30 à la Médiathèque François-Mitterrand, salle J-R Bloch, pour les habitants du secteur Université).

  • Impact limité pour les commerçants : la cadence des travaux sera réduite entre 12h et 14h à proximité des commerces et restaurants. Des panneaux « commerces ouverts » personnalisés avec le nom des commerces seront apposés, de même qu’une signalétique d’accès à ces commerces.   

Poitiers préserve son patrimoine archéologique

Dès les phases d’études, un travail en collaboration a été initié avec le Service Régional de l’Archéologie (SRA) afin d’identifier les enjeux et d’assurer la prise en compte du volet archéologique du chantier.
En 2016, 2 archéologues de l’Inrap ont surveillé les terrassements pendant toute la durée des travaux de concessionnaires afin d’identifier et de relever toutes les traces archéologiques dégagées. Plusieurs éléments avaient été repérés (mobilier archéologique, murs médiévaux, vestiges antiques, des niveaux de sols anciens...)
Prescrite par le Service Régional de l’Archéologie, la fouille préventive pour les travaux à venir a été confiée par Grand Poitiers à l’Inrap. Cette surveillance permettra d’améliorer la connaissance scientifique sur le patrimoine archéologique de Poitiers.