Recherche libre dans le site
Partager...

Le sport sur prescription médicale

Dossier | Solidarité | 24/04/2017
Le sport sur prescription médicale - IbooCréation
Dossier | Solidarité | 24/04/2017

Le sport sur prescription médicale

Depuis plus d'un an, le dispositif « Sport sur ordonnance », baptisé Prescrimouv', en expérimentation sur Grand Poitiers, favorise l'accès à la pratique régulière d'activités physiques auprès d'un public à la fois inactif et concerné par certaines pathologies.

Un dispositif expérimental

Parce que le sport est bon pour la santé et qu'il a un réel impact sur la diminution de la prévalence d'une maladie, l'ex-Région Poitou-Charentes en partenariat avec l'Agence Régionale de Santé et la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale ont mis en place, il y a un peu plus d'un an, et ce jusqu'à juillet 2018, un dispositif expérimental, « Sport sur Ordonnance » (jusqu'en juillet 2018), sur trois territoires de la région dont Grand Poitiers.

L'objectif de ce dispositif baptisé Prescrimouv' : permettre à des personnes souffrant de maladies chroniques (diabète, hypertension, maladie cardiovasculaire...) et insuffisamment actives de s'engager, via une prescription médicale, dans un programme d'activité physique à long terme.

La démarche a été renforcée en janvier 2016 avec la loi de modernisation de la santé qui permet aux médecins de prescrire depuis mars des activités physiques adaptées à des personnes en affection de longue durée. 

Les pathologies ciblées 

  • Diabète de type 2

  • Insuffisance cardiaque 

  • Insuffisance coronarienne 

  • Insuffisance respiratoire 

  • Artériopathie oblitérante des membres inférieurs 

  • Obésité avec un indice de masse corporelle > 35 kg

  • Hypertension artérielle

La démarche pour intégrer Prescrimouv'

Deux portes d'entrées sont possibles. Soit le médecin traitant, qui rédige une ordonnance précisant l'objectif de la remise en activité physique, soit en s'adressant directement au coordinateur Prescrimouv' sur Grand Poitiers qui se mettra en relation avec le médecin traitant. 
Ensuite, un entretien initial avec le coordinateur permet de définir, en fonction du niveau d'activité de la personne, de sa motivation et de ses objectifs, vers quel type d'activité physique adaptée l'orienter.  

Un réseau de structures associatives et privées

Prescrimouv' porte sur des activités physiques avec un programme adapté : renforcement musculaire, de la marche, du travail sur le cardio.... Les séances, une à deux par semaine pendant 6 mois, se déroulent sur des créneaux spécifiques et doivent obligatoirement être encadrées par une personne titulaire de la licence Activités Physiques Adaptées et Santé. Aujourd'hui, Prescrimouv' s'appuie sur un réseau de structures associatives et privées. Huit ont répondu à l'appel comme le Stade Poitevin Natation, le Comité Handisport ou encore le Comité de Judo. 

Un accompagnement durant tout le programme

La mise en place de ce programme, entièrement gratuit pour la personne, se fait dans le cadre d'un accompagnement sur la longueur par le coordinateur de Prescrimouv'. Outre l'entretien initial, ce dernier revoit les candidats au bout de trois mois et à la fin du programme. Le but est de voir avec eux dans quelle mesure les inscrire dans une activité régulière et de travailler sur de meilleures habitudes de vie. Et la formule semble fonctionner. Sur les 68 personnes qui ont intégrées le dispositif, 80 % poursuive dans un club.  

En savoir plus

Sur le dispositif Prescrimouv'

Contact : Prescrimouv', coordinateur : Richard Dupuy, tél. : 07 71 64 84 44 ; mail : richard.dupuy@prescrimouv.fr