Recherche libre dans le site
Partager...

Série de l'été « Grand Poitiers au fil de l'eau »

Dossier | Patrimoine | 06/07/2017Dossier | Patrimoine | 06/07/2017

Série de l'été « Grand Poitiers au fil de l'eau »

Depuis le 7 juillet, Grand Poitiers a lancé sa nouvelle série d’été : « Grand Poitiers au fil de l’eau ». Rendez-vous dès le 7 juillet sur cette page pour la première question et sur les réseaux sociaux de Grand Poitiers (Facebook et Twitter).

8 épisodes pour « Grand Poitiers au fil de l’eau » 

Grand Poitiers s’étend sur 1071 km². Un vaste territoire constitué de 40 communes qui possèdent toutes de richesses insoupçonnées. Cet été, Grand Poitiers propose de (re)découvrir quelques-uns de ses monuments nichés au bord de l’eau à travers 8 épisodes sur divers monuments emblématiques du territoire. Chaque vendredi, une photo sera soumise aux lecteurs qui devront trouver le nom du monument présenté. Une idée de randonnée (à pied ou à vélo) sera dévoilée en même temps que la réponse le lundi qui suit.

Questions

1 / Quel nom porte cette tour au bord du Clain construite au XIIe siècle ?

Réponse : La Tour Bénisson est l’un des vestiges de la vaste enceinte (de près de 6,5 km) construite à partir du XIIe siècle à l’initiative d’Aliénor d’Aquitaine. 

Découvrir l'itinéraire balade autour de la Tour Bénisson

 

2 / Elles se situent sur la commune de Biard et ont creusées il y a un million d’années par une rivière souterraine. Qui sont-elles ?

Réponse : Les grottes de la Norée, creusées il y a un million d’années par une rivière souterraine, sont les seules cavités naturelles de la Vienne ouvertes au public. Au fil des 150 m de galeries et des 6 salles accessibles, la visite permet de découvrir diverses formes sculptées mises en valeur par des jeux de lumière : marmites d’érosion, rideaux de découpages, cascades pétrifiées, voiles, draperies, stalagmites… Une exposition est consacrée à l’histoire des grottes au fil du temps, depuis sa formation au Jurassique moyen jusqu’à sa découverte, en passant par la vie des chauves-souris. 

Découvrir l'itinéraire balade autour des Grottes de la Norée

3 / Il abrite aujourd’hui le club de canoë-kayak de Saint-Benoît. Jusqu’au début des années 1970, c’était une minoterie. Mais quel était la fonction originelle de ce monument du XVe siècle ?

Réponse : Mentionné depuis le XVe siècle, le moulin à papier est une source de revenus pour l’abbaye. Avec la révolution industrielle, il devient une minoterie. Agrandi à la fin du XIXe siècle, il comprend alors plusieurs bâtiments annexes et silos. L’usine fonctionne jusque dans les années 70. Depuis 1991, l’ancien moulin à papier abrite le club de canoë-kayak.

Découvrir l'itinéraire balade autour du Moulin de Saint-Benoit

Base de canoe kayak de Saint-Benoit - IbooCreation

4 / Les Romains acheminaient déjà l’eau du Clain, de la Boivre, de l’Auxance et du Miosson grâce à cet édifice. Quel est-il ? 

Réponse : Divers cours d’eau traversent le territoire de Grand Poitiers : le Clain, la Boivre, l’Auxance, le Miosson… Cette eau, si précieuse pour la consommation et les loisirs, était déjà exploitée par les Romains qui l’acheminaient de la source de Fleury, situé à Montreuil-Bonin, jusqu’à Poitiers grâce à un aqueduc reconstruit au milieu du XIXe siècle et toujours visible sur la commune de Vouneuil-sous-Biard.

Découvrir l'itinéraire balade autour de l'Aqueduc Fleury

 

Aqueduc Fleury - Ville de Poitiers

 

5 / Il servait à broyer du blé grâce à la force hydraulique du Clain sur la commune de Chasseneuil –du-Poitou. Quel est le nom de ce moulin qui abrite aujourd’hui des activités culturelles ? 

Réponse : Le Moulin d’Anguitard. Edifié au XIXe siècle, le bâtiment servait à broyer du blé grâce à la force hydraulique. Construit vers les années 1850, il s’agissait d’un moulin à cylindres hydrauliques et à vapeur qui servait à la production de farine panifiable. Racheté par la municipalité aux Grands Moulins de Chasseneuil en 1977, l’édifice en bordure de Clain abrite aujourd’hui des activités culturelles.  On accède toujours au moulin par le vieux pont du XVIe siècle, dit « pont romain ».

Découvrir l'itinéraire balade autour du moulin d'Anguitard

Le Moulin d'Anguitard

6 / Au cœur de cette église du XIIIe siècle coule une source. Quel est son nom ? 

Réponse : Jazeneuil est traversé par la rivière la Vonne, affluent du Clain, dans laquelle se reflète la belle église romane Saint-Jean-Baptiste. Dès la fin du XIIIe siècle, on le retrouve mentionnée sous ce nom dans des textes. Son nom a sans doute été déterminé par la présence de l’eau, qui rappelle le baptême, sur le site. D’ailleurs, une source passe sous le cœur de l’église et s’écoule dans un lavoir qu’il faut absolument visiter.

Découvrir l'itinéraire balade autour de l'église romane Saint-Jean-Baptiste

7 / 5 châteaux y sont rassemblés sur un éperon rocheux. Où se situe cette cité médiévale ?

Réponse : La ville de Chauvigny présente un ensemble exceptionnel de 5 châteaux rassemblés dans la ville haute, sur un éperon rocheux dominant le confluent de la Vienne et du Talbat. On distingue habituellement le château baronnial (ou des Évêques), le donjon de Gouzon, le château d’Harcourt, et les tours plus modestes de Flins et de Montléon. Le château des Evêques accueille en été un spectacle d'aigles depuis le début du XXIe siècle. Au pied de la cité médiévale s’écoule la Vienne.

Découvrir l'itinéraire balade à Chauvigny

 

8/ Sa date de naissance serait 1083. C’est le pont le plus ancien de Poitiers et il commandait l’entrée principale de la ville du côté est. Qui est-ce ?

Réponse : Le pont Joubert est l’un des plus anciens ponts de Poitiers. Il est mentionné pour la première fois en 1083. Avant la construction du Pont-Neuf en 1778, le pont Joubert, grâce à son emplacement stratégique, commandait l’entrée principale de la ville côté Est.

Pour suivre les réseaux sociaux de Grand Poitiers

Grand Poitiers sur Twitter
Grand Poitiers sur Facebook
Grand Poitiers sur Instagram