Recherche libre dans le site
Partager...

Lancement du Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers

Dossier | Transition énergétique | 06/10/2017
Alain Claeys, Président de Grand Poitiers, à l’occasion du lancement du Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers, a présenté les ombrières photovoltaïques du parc des expositions. - Maud Piderit
Dossier | Transition énergétique | 06/10/2017

Lancement du Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers

Vendredi 6 octobre 2017, Alain Claeys, Président de Grand Poitiers a lancé le Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers, qui sera finalisé fin 2018. Le principal enjeu est la lutte contre la précarité énergétique qui touche presque 10% de la population. Objectifs ? Baisser de 40 à 50 % de notre consommation à  l’horizon 2050 et réussir à obtenir une production d’énergie à 30 % d’origine renouvelable pour l’horizon 2030.

Lutter contre la précarité énergétique

Le Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers porte une ambition simple : réduire la précarité énergétique des habitants grâce à des options qualitatives, locales et non délocalisables,  au service de chacun et dans l’intérêt de notre territoire :

  • réduction de la précarité énergétique en allégeant la facture des habitants
  • amélioration de l’environnement, de la santé et de la qualité de vie
  • transformation et stimulation de l’économie locale et de l’emploi, en ayant recours dans les projets réalisés à des entreprises implantées sur le territoire, qui génère des emplois non-délocalisables
  • allégement de  l’empreinte écologique
  • création de nouvelles ressources financières grâce aux énergies renouvelables
  • obtention de financements extérieurs (FEDER, ADEME, etc.)

Le Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers : une démarche collective

Pour réussir cette démarche, le schéma directeur des énergies se veut globale et associe les acteurs du territoire : les 40 communes de Grand Poitiers, les opérateurs énergétiques (producteurs, distributeurs, fournisseurs d’énergie), les grands acteurs du territoire (CHU, CHL, Université, entreprises, …) et les institutions partenaires dans ce domaine (ADEME, DREAL, DDT, SCOT, Région, CCI, AREC, ATMO…).
Cette feuille de route territoriale comporte plusieurs étapes :

  • Etat des lieux de la situation énergétique de la communauté urbaine (production d’énergies renouvelables, réseaux de distribution, consommations d’énergie)
  • Identifier les potentiels de développement en matière d’énergie
  • Créer une stratégie pour accélérer en matière de transition énergétique

Inauguration des ombrières du Parc des expositions : Grand Poitiers déjà engagé pour la transition énergétique

Alain Claeys, Président de Grand Poitiers, à l’occasion du lancement du Schéma directeur des énergies de Grand Poitiers, a présenté les ombrières photovoltaïques du parc des expositions. Objectif ? Produire une énergie propre grâce à une énergie renouvelable.
La Communauté urbaine a construit au cours de l’été 2017 des ombrières photovoltaïques sur 2 sites :

  • Sur les parkings du parc des expositions : 3 200 m² et une production annuellement 560 000 kWh, soit l’équivalent de 200 foyers. Couverture de 228 places de stationnement.
  • Sur le parking du gymnase Saint-Eloi : 1 600m² et une production 280 000 kWh, soit l’équivalent de 100 foyers. Couverture de 114 places de stationnement. 

Grand Poitiers a différents sites de production d’énergie renouvelable :

  • Champ photovoltaïque à Saint Georges les Baillargeaux (site des Millas),
  • Toitures Photovoltaïques sur différents bâtiments de Grand Poitiers (UPEP de Bellejouanne, gymnase de Touffenet, siège de Vitalis, Lycée de Venours à Rouillé, Collège jean Monnet à Lusignan, Groupe scolaire de Fontaine-le-Comte).
  • Parc éolien à Lusignan
  • Chaufferie bois des Couronneries pour alimenter le réseau de chaleur, en complément de la chaleur de l’UVE
  • Géothermie : Crédit Agricole rue Salvador Allende, entreprise Kramp zone de la république

La transition énergétique, un axe fort de la politique de Grand Poitiers

La Transition énergétique se décline dans de nombreux domaines : déplacements, mode de consommation, gestion des déchets, préservation des ressources notamment en eau.

Un engagement reconnu par différentes labellisations : labélisation Cit’Ergie en 2015, Territoire à énergie positive pour la croissance verte en 2016.

Le schéma directeur des énergies va aboutir à des actions de réduction de la consommation dans différents domaines sur le territoire, dans la continuité des actions déjà menées :

  • Extension du réseau de chauffage urbain des Couronneries (mixte énergétique renouvelable à 70% avec l’incinération des ordures et la chaufferie biomasse installée en 2009). Au final, la capacité du réseau sera doublé, pour offrir aux habitants une énergie à un coût plus attractif, stable et pérenne.
  • Le contrat de performance énergétique sur l’éclairage public des Couronneries qui va permettre une baisse de consommation de 60%
  • Le renouveau de la flotte GNV de Vitalis pour atteindre, d’ici dix ans, 75% de motorisation gaz,
  • L’OPAH et la plateforme Act’e en matière de rénovation de l’habitat qui viennent compléter, pour l’habitat individuel, la politique de rénovation conduite par notre bailleur public. L’objectif de 3 000 chantiers de rénovation en 5 ans a été affiché.