Recherche libre dans le site
Partager...

Créathon C2E 2017, un projet sur les éco-gestes reconnu par le public

Dossier | Numérique | 09/10/2017
Ecolibri, « Prix coup de Cœur » - Philippe Quintard
Dossier | Numérique | 09/10/2017

Créathon C2E 2017, un projet sur les éco-gestes reconnu par le public

La journée de clôture du Campus E-Education, C2E, colloque national traitant du numérique dans l’éducation, dont Grand Poitiers est partenaire, qui s’est tenu à Poitiers du 2 au 6 octobre, a été l’occasion de désigner le « Projet coup de cœur du public » du Créathon. C’est le projet Ecolibri de l’équipe Canopé01 de l’Ain qui a reçu ce titre

3 minutes pour convaincre

3 minutes. Tel était le temps offert à chaque équipe participante du Créathon 2017, pour séduire et convaincre le public lors la journée de clôture du colloque nationale Campus E-Education, C2E. Cet événement, traitant du numérique dans l’éducation, a accueilli près de 40 intervenants et 300 participants, avec comme thématique : « L’edutainment : vers une école parallèle ? »

Réuni au sein des locaux de la Maison de la Région, le public présent lors de cette journée de clôture, a donc eu la difficile tâche de désigner « Le projet Coup de Cœur » du Créathon 2017.

Ecolibri, « Prix coup de Cœur »

Après une présentation particulièrement dynamique, c’est l’équipe dénommée Canopé01, de l’Ain, qui a décroché le coup de cœur du public avec leur projet Ecolibri. Il s’agit d’un jeu dont le but est d’amener les élèves de collège à réaliser des défis en faveur de l’environnement. Le concept s’appuie sur la légende du colibri qui dit que si chacun agit à son niveau il est possible de faire évoluer les choses.

Les 5 membres de Canopé01 ont été particulièrement ravis de ce titre. « Au-delà de la reconnaissance, il va certainement nous permettre de mener à bout ce projet, souligne Stéphane Leprince, porte-parole de Canopé01. La semaine d’accompagnement nous a permis de prendre des contacts qui pourraient être des aides essentielles. Car toute la difficulté est aujourd’hui de développer techniquement le produit mais surtout de trouver des financeurs. »  D’autant que le souhait des membres est de faire de ce jeu un produit gratuit. « Le fait d’avoir eu ce prix sera une visibilité et une crédibilité supplémentaire qui pourra, je l’espère, motiver des partenaires éventuels à nous suivre dans l’aventure. »  

Un programme d’accélération pendant le C2E

Pour rappel, le Créathon, initié par le Réseau Canopé, avait réuni en mai dernier, comme amorce du C2E, 200 équipes francophones du monde entier pour imaginer pendant 12 heures un outil numérique innovant au service de la pédagogie autour du thème « Le développement durable, ça s’apprend ? ».

6 équipes avaient été retenues à l’issu de cette journée : une du Maroc, 2 de Madagascar et 3 de France, dont une du lycée LP2I.

Le C2E a été pour ces dernières une continuité du Créathon. En effet, pendant 4 jours, les équipes ont été invitées à suivre un programme d’accélération de projet intense auprès de 21 intervenants spécialistes dans des domaines très variés : marketing, conseil juridique, communication, gestion de projet, graphisme, ingénierie pédagogique... L’objectif était de leur donner les outils pour faire aboutir à terme leur idée. Ce sont en tout 50h d’accompagnement qui leur ont été dispensées ainsi que des ateliers sur la présentation de projet, en vue de leur grand oral.

Créathon 2018 autour de la Francophonie

Cette journée de clôture a aussi été l’occasion d’annoncer d’ores-et-déjà la nouvelle édition du Créathon 2018 qui devrait prendre une dimension supplémentaire avec la volonté d’impliquer plus de partenaires et d’avoir une couverture plus grande. Le thème du prochain Créathon, prévu en mai 2018, devrait porter, entre autres, sur la francophonie.

Grand Poitiers soutient l’innovation

Favoriser la création d’entreprises innovantes, accompagner les start-ups, les PME… pour les aider à grandir et à se développer. De nombreuses initiatives sont mises en place par Grand Poitiers : la labellisation French Tech – Edutainment portée par le SPN, l’ouverture de Cobalt, lieu dédié au numérique à Grand Poitiers, le soutien au Centre d’Entreprises et d’Innovation (CEI)…
Plus récemment, Grand Poitiers a été labellisé Technopole. L’objectif est clair : faire travailler ensemble les piliers de l’innovation que sont la recherche et les entreprises. Le but ? Offrir aux entrepreneurs un guichet unique pour les aider à se développer, et ainsi créer des emplois sur le territoire.