Recherche libre dans le site
Partager...

Extension du réseau de chaleur urbain de Grand Poitiers, toujours plus vers la réussite de la transition énergétique

Dossier | Transition énergétique | 24/11/2017
Le 24 novembre 2017, Alain Claeys, Président de Grand Poitiers, et Valérie Patron, Directrice Régionale Sud-Ouest Dalkia, ont inauguré la nouvelle centrale de cogénération du réseau de chaleur urbain de Grand Poitiers. - Grand Poitiers
Dossier | Transition énergétique | 24/11/2017

Extension du réseau de chaleur urbain de Grand Poitiers, toujours plus vers la réussite de la transition énergétique

Le 24 novembre 2017, Alain Claeys, Président de Grand Poitiers, et Valérie Patron, Directrice Régionale Sud-Ouest Dalkia, ont inauguré la nouvelle centrale de cogénération du réseau de chaleur urbain de Grand Poitiers. Une réalisation qui complète les outils déjà existants et contribue surtout, un peu plus, au respect des engagements de Grand Poitiers de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux de la transition énergétique. L’inauguration a aussi été l’occasion de présenter les prochaines étapes de l’extension du réseau.

Répondre à un double enjeu : environnemental et sociétal

« Cette réalisation est l’illustration concrète de la volonté politique de Grand Poitiers de répondre à la nécessité de la transition énergétique qui porte sur un double enjeu à la fois environnemental et sociétal, a souligné d’emblée Alain Claeys, Président de la Communauté Urbaine, lors de l’inauguration de la nouvelle centrale de cogénération sur le réseau de chaleur urbain de Grand Poitiers. Ce projet, qui va s’accompagner d’une extension du réseau de chaleur, s’inscrit pleinement dans le cadre du schéma directeur des énergies de Grand Poitiers, lancé en 2017, dont la volonté est de lutter contre la précarité énergétique et augmenter la part des énergies renouvelables avec comme objectif d’atteindre d’ici 2030 au moins 30 %. »

Densification et extension du réseau de chaleur urbain

En  3 phases :

  • 1ère phase : la densification du réseau. Elle est engagée depuis septembre 2017. Aussi, cette nouvelle centrale a vu le jour pour répondre en partie à cette densification qui compte 30 bâtiments collectifs supplémentaires, soit 2 900 équivalent logements et qui va nécessiter la pose de 4km de canalisation.
  • 2ème phase : extension du réseau vers les quartiers de Beaulieu et de la Gibauderie jusqu’au CHU. Cette extension nécessitera des investissements pour couvrir des besoins supplémentaires de chaleur évalués à 5 900 équivalents logements (343 000 m2 de bâtiments) : 11 km de canalisation seront posés et l’apport d’énergie renouvelable sera assuré par la construction d’une nouvelle installation biomasse, une chaufferie paille ou bois.
  • 3ème phase : extension du réseau pour connecter les réseaux existants de l’Université et des Trois Cités.

Limiter le recours au gaz et optimiser le coût de la chaleur

Cette nouvelle centrale de cogénération, réalisée et gérée par l’entreprise Dalkia, est implantée sur le site du réseau de chaleur urbain aux Couronneries dans un bâtiment de 257 m2 parfaitement intégré au site, avec son bardage bois, et totalement insonorisé.
Concrètement, cette centrale est équipée d’un énorme moteur de 4MW qui produit depuis début novembre simultanément de l’électricité et de la chaleur avec un double intérêt : limiter le recours au gaz et optimiser le coût de la chaleur.
La centrale fonctionnera du 1er novembre au 31 mars - lorsque les besoins en énergie sont les plus importants - et en complément de l’énergie fournie par le réseau de chaleur urbain qui s’appuie aujourd’hui à 75 % sur une production d’énergies renouvelables (50 % provient de la récupération de la chaleur générée par l’unité de valorisation de Saint-Eloi, 25 % de la chaufferie au bois et 25% du gaz naturel).