Recherche libre dans le site
Partager...

Inauguration du Confort moderne en présence de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture

Dossier | Culture | 15/12/2017
 - S. Laval
Dossier | Culture | 15/12/2017

Inauguration du Confort moderne en présence de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture

Vendredi 15 décembre 2017, Alain Claeys, Maire de Poitiers, et Françoise Nyssen, Ministre de la Culture ont inauguré le nouveau Confort moderne après 16 mois de travaux. La Ville a beaucoup investi dans la réhabilitation de ce lieu emblématique de Poitiers, dont le projet a été confié à l'architecte Nicole Concordet. Salle de concert mythique, le Confort est un lieu dévolu à la pluridisciplinaire artistique : art contemporain, des résidences d’artistes, centre de recherche pour artistes. La Fanzinothèque, Jazz à Poitiers, la boutique de disques Transat, un restaurant y ont tous leur place. Le samedi 16 décembre le Confort ouvre ses portes au public avec un programme musique et art de 14h à 5h du matin.

 

Au cours de l'inauguration Françoise Nyssen, Ministre de la Culture a expliqué que : "Le Confort Moderne a porté les projets les plus fous. Il porte les projets d'avant-garde. Les créateurs trouvent dans cet espace culturel le temps et vous ouvrez la culture à tous. Des lieux comme celui-ci sont de beaux projets et j'aimerai qu'il y en ait plus en France. Ce qui est original et singulier à Poitiers c'est ce maillage de maisons de quartier qui sont autant de portes d'entrée dans le monde de la culture." "Vive le Confort Moderne ! ", c'est par ces mots que la Ministre a terminé son discours d'inauguration.

 "Le Confort Moderne est un lieu emblématique de Poitiers. La réhabilitation permet de porter un nouveau regard sur ce lieu de culture rayonnant au niveau national et international" a expliqué Alain Claeys, Maire de Poitiers. Il a également souligné que : " Poitiers est une ville où la tolérance est une source de richesse. Le Confort Moderne incarne cet esprit d'ouverture."

Une réhabilitation pour un lieu emblématique

16 mois de travaux, le Confort Moderne occupe 8 500m² et compte une salle de concerts de 800 places, un club de 250 places, un entrepôt de 1 000m², une galerie de 200m², un restaurant de 80 couverts, un bar de nuit, une Fanzinothèque, des studios de répétition, des résidences d’artistes, un disquaire, une librairie, un jardin, des bureaux, des espaces de travail, de stockage et de production.

La Ville de Poitiers a confié ce projet à l'architecte Nicole Concordet, dont le coût globale s’élève à 8 millions d’euros (5,7 M€ Ville de Poitiers ; 1M€ Région Nouvelle-Aquitaine ; 800 000€ Etat ; 500 000€ Département de la Vienne).
La réhabilitation du site poursuit un double objectif : construire un lieu à la mesure du projet artistique de l’association l’Oreille est Hardie, qui permette de rendre plus lisibles ses activités, notamment par la création de circulations nouvelles entre les différents espaces et réussir un lieu agréable à fréquenter de jour comme de nuit.

Le Confort : un lieu pluridisciplinaire

Depuis sa création en 1985, le projet artistique du Confort Moderne est tourné vers les musiques indépendantes et l’art contemporain. Si le programme de concerts et d’expositions constitue la partie la plus visible de ses activités, le Confort Moderne cherche à construire un lieu de partage où les idées et les expériences de l’art s’échangent et se vivent.
Dès sa réouverture, le Confort va intensifier l’aide à la création de productions in situ, en dédiant un nouvel espace à l’éducation recherche pour les artistes en résidence et en approfondissant son travail de prospection en marge des industries musicales et du marché de l’art.

  • Des structures résidentes

Les bâtiments du Confort Moderne appartiennent à la Ville de Poitiers qui en a confié la gestion à l’association l’Oreille est Hardie / le Confort Moderne. Il héberge 3 autres structures :

  • Jazz à Poitiers qui rejoint le Confort Moderne étant depuis 1997 au Carré Bleu. Sa programmation régulière de jazz actuel et de nouvelles musiques improvisées accueille musiciens et groupes locaux, régionaux, nationaux et étrangers.

  • La Fanzinothèque, initiative unique en Europe qui rassemble plus de 50 000 documents, est au Confort depuis sa création en 1989. Elle concerne des champs aussi variés que les arts visuels, la bande dessinée, la musique, les arts urbains, le féminisme, l’écologie… Les productions underground laissent libre cours à la liberté d’expression et à l’expérimentation.

  • La boutique de disques Transat, depuis 2003 au Confort, résiste à la crise du disque, à la dématérialisation des supports musicaux et à l’installation de grandes chaînes de distribution sur le territoire. Elle propose une offre riche et choisie aux amateurs et aux passionnés de musique.

  • L’activité de répétition

Le Confort Moderne offre désormais un service de répétition adapté aux praticiens amateurs poitevins comme aux musiciens professionnels internationaux. 2 locaux équipés offrent un service de location horaire et un accompagnement technique aux musiciens pour répéter dans des conditions optimales. Un vaste local de création permet également d’accueillir des porteurs de projet professionnels sur des temps plus ou moins longs, afin de travailler une nouvelle création avant un enregistrement ou un travail de plateau par exemple.

  • Les artistes en résidence

Afin de favoriser l’émergence et la découverte, le Confort moderne poursuit son engagement dans le processus de création et de production d’œuvres musicales et visuelles. Cela se traduit par la mise à disposition de locaux (ateliers de construction, de stockage, salles, scènes, studios…) mais aussi de compétences de l’équipe et de partenariats que la structure est capable de mettre en place. Un bâtiment dédié à la résidence d’artistes (10 chambres et 2 studios) permet à cette activité de se développer et de se structurer.

  • Le restaurant

Le restaurant fait partie intégrante du projet. Il s’installe dans l’espace le plus ancien de la friche industrielle : belle salle sous des toits en sheds vitrés, augmentée d’une terrasse ouverte sur le jardin, accueille les 80 couverts du restaurant.
Il est  un espace de programmation supplémentaire autant qu’un lieu de restauration. Le restaurant du Confort Moderne est aussi la cantine des artistes en résidence ou de passage. La proximité et la rencontre entre publics et usagers s’en trouvent renforcées.

La carte du restaurant privilégie une cuisine artisanale et locale, dans une recherche de filiation entre éthique alimentaire et partis pris artistiques. Enfin, le restaurant participe de la convivialité du lieu avec des horaires d’ouverture synchronisés avec l’activité. En 2017, il devient possible de prendre un café au Confort Moderne à la sortie d’une exposition, en songeant au disque que l’on va pouvoir s’offrir et aux fanzines que l’on empruntera avant de quitter les lieux.

"Encore !" Une programmation riche pour la réouverture du Confort le samedi 16 décembre

Après 16 mois de travaux, le site réhabilité du Confort Moderne rouvrira ses portes au public le samedi 16 décembre 2017 de 14h à 5h du matin. L'association l'Oreille est Hardie/le Confort Moderne, la Fanzinothèque, Transat et Jazz à Poitiers proposent dans ce cadre un programme de concerts, expositions, performances et dj sets gratuits pour toutes et tous :

Programme complet