Recherche libre dans le site
Partager...

Les entreprises rejoignent la Technopole Grand Poitiers pour innover

Dossier | Économie | 24/01/2018
Les entreprises rejoignent la Technopole Grand Poitiers pour innover -
Dossier | Économie | 24/01/2018

Les entreprises rejoignent la Technopole Grand Poitiers pour innover

Mercredi 24 janvier 2018, Grand Poitiers a réuni les acteurs de l’innovation du territoire lors de l’assemblée générale de la Technopole. A cette occasion de nombreuses entreprises ont rejoint le conseil d’administration. Au service des entreprises innovantes, la Technopole Grand Poitiers a pour objectif de les aider dans leur développement et d'accompagner les créateurs de start-ups. En associant les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, Grand Poitiers réunit les atouts de la communauté urbaine pour développer l’innovation.

La Technopole Grand Poitiers au service des entreprises innovantes et des porteurs de projet

Les entreprises Agileo automation, Artmolecule, B Braun, Edf, Ellyx, Engie, Eurofins Cerep, Forte impression, Jouffray Drillaud, Moreau lathus, Mutuelle de Poitiers, Safran, Saft, Schneider, Seri, Serli, Store commander , TCS, Techman head ont participé à l’assemblée générale de la Technopole Grand Poitiers.
Tous les entrepreneurs du territoire peuvent rejoindre la Technopole, que l’on soit un porteur de projet, une start-up ou groupe international, chaque structure a sa place.

La Technopole Grand Poitiers intègre également les structures qui permettent aux porteurs de projets de se développer : l’incubateur et le Centre des entreprises et de l’innovation.

Sur les 30 membres de la Technopole, 16 sont des entreprises. Les membres fondateurs sont Grand Poitiers, Communauté Urbaine, l’Université de Poitiers, le CHU de Poitiers et l’ENSMA.

Des structures performantes au service de l’économie

  • L’incubateur de la Technopole Grand Poitiers permet de développer des idées issues de la recherche et de les transformer en produits commercialisables (en start-up,  puis en entreprises quand leur modèle économique est viable).

L’incubateur, c’est : 70 start-ups créées, 14 millions de chiffre d’affaires, 230 emplois et 17 millions d’euros levés depuis 2010

  • Le centre des entreprises et de l’innovation (CEI) est un accélérateur qui héberge de jeunes entreprises, les accompagne et les conseille dans de nombreux domaines (études de marché, business plan, marketing…). Il les aide à développer de nouveaux projets, à trouver de nouveaux financements et/ou des investisseurs. Il permet à ces jeunes pousses de s’implanter, d’intégrer un écosystème d’entrepreneurs, pour développer leur activité.

Le CEI en 2017 c’est : 25 entreprises hébergées comptant 55 emplois, 9,6 millions de financements obtenus dont 7,8 millions d’euros de fonds privés.

Une Technopole, 5 objectifs et 4 écosystèmes d’innovation privilégiés

  • Catalyseur de l’innovation : à la fois au niveau de la création de start-ups et d'entreprises innovantes et dans le développement des innovations au sein des PME.
  • Accompagner et former les entrepreneurs : dans leur phase d’incubation et de développement en pépinière et hors murs.
  • Innover & anticiper : promouvoir les plates-formes technologiques de recherche universitaire et assurer leur mise en réseau avec les entreprises.
  • Animer et communiquer :  coordonner la promotion sur le territoire des associations d’entreprises, des filières économiques au sein des filières nationales et des pôles de compétitivité.
  • Aider au développement de l’activité à l’international : faire connaître les compétences scientifiques, pédagogiques et les pépites et valoriser le territoire au sein des filières à l’échelle régionale, nationale et internationale.

La Technopole Grand Poitiers lance des groupes de travail sur certaines thématiques, liée au schéma local d’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, qui recense les forces de la Communauté urbaine, plus particulièrement dans 4 domaines :

  • La Bioéconomie,
  • Les EdTech,
  • Aéronautique et transport,
  • Biosanté

D’autres axes correspondants à de nouveaux champs d’innovation pourront être ouverts par la suite.