Recherche libre dans le site
Partager...

La ville de Poitiers reçoit 50 ans de fouilles archéologiques

Dossier | Patrimoine | 23/10/2018
Résultat des fouilles réalisées à l’amphithéâtre gallo-romain de Poitiers - Claire Marquis
Dossier | Patrimoine | 23/10/2018

La ville de Poitiers reçoit 50 ans de fouilles archéologiques

La ville de Poitiers s’apprête à recevoir 50 ans de fouilles archéologiques par la DRAC. Un transfert qui s’inscrit dans le projet de futures réserves muséales et qui permettront d’enrichir la connaissance de l’histoire de la ville, son étude et sa médiation auprès des habitants.

1ères opérations de transfert de cette importance en France

Avec ce transfert des fouilles archéologiques, toute la mémoire du sol de la ville à ce jour sera regroupée dans une même institution (le musée). Cela permettra d’avoir une cartographie la plus continue possible, avec la précision des méthodes de fouilles récentes.

Ainsi les fouilles des Cordeliers, du TAP, ou sous Mendès-France seront rassemblées avec les fonds anciens du musée. Et le mobilier de la Nécropole des Dunes fouillées en 2007-2008.

Il s’agit d’une des premières opérations de transfert de cette importance en France.

Une sélection de fouilles archéologiques

Les fouilles archéologiques étant nombreuses sur le territoire de la Ville, le service régional de l’archéologie et la conservation des musées de Poitiers n’a retenu que les découvertes qui représentent un intérêt scientifique.

Le transfert comprend l’intégralité des recherches :

  • les objets et découvertes, documentées avec les méthodes de fouille, d’analyse et d’étude les plus actuels,

  • le rapport final d’opération archéologiques,

  • les archives de fouille,

  • l’inventaire des objets seraient également transféré afin de ne pas dissocier objets et documentation.

Cette sélection comprend différents sites archéologiques d’intérêt et bien documentés (pour lequel le mobilier serait repris dans son intégralité afin d’en conserver la cohérence scientifique).

En chiffres

Ce transfert comprend :

  • 30 sites

  • 3 087 caisses

  • 70 palettes de lapidaires

Ces collections, actuellement stockées au Centre de Conservation et d’Etudes de Poitiers, seront conservées en dépôt par la DRAC dans l’attente de l’ouverture des réserves muséales de la Ville de Poitiers.