Recherche libre dans le site
Partager...

Octobre rose

Dossier | Santé | 06/10/2020
Dr Tournoux-Facon - Claire Marquis
Dossier | Santé | 06/10/2020

Octobre rose

La campagne Octobre Rose (cette année sans "marche rose" du fait de la crise sanitaire) est justement organisée, à Poitiers comme ailleurs, pour rappeler l'importance d'un dépistage précoce.Il permet de détecter la maladie à un stade débutant, avant même
qu'une boule ne soit palpable, en identifiant les premières cellules cancéreuses dans le sein avant qu'elles n'aient eu le temps de se propager.

« Notre objectif est d'atteindre au moins 70 % de femmes qui se font dépister »

Dans la Vienne, en 2019, seules 50 % des femmes de 50 à 74 ans ont réalisé un dépistage du cancer du sein. Et pourtant, toutes sont concernées. Chaque année en France, près de 12 000 décès sont liés à cette maladie. « Le taux de dépistage est largement
insuffisant », souligne le Dr Tournoux-Facon, qui travaille sur le site de Poitiers du Centre régional de coordination des dépistages des cancers. « Notre objectif est d'atteindre au moins 70 %. Le cancer du sein est un vrai problème de santé publique. On a la chance d'avoir en France un programme national qui permet d'accéder gratuitement à la mammographie tous les deux ans à partir de 50 ans. C'est un bénéfice pour les femmes, il faut qu'elles en profitent ! ».

En raison du confinement, on observe une baisse de 30 % du nombre de mammographies réalisées sur les sept premiers mois de l'année par rapport à l'an dernier. Un mot d'ordre : rester mobilisées !

Un rendez-vous le 10 octobre

À partir de 15h à la Médiathèque François-Mitterrand "Octobre rose se livre à la Médiathèque de Poitiers" : lectures à voix haute suivies d' échanges avec le Dr Florence Ellia-Benand, gynécologue-obstétricienne à la Clinique Elsan du Fief de Grimoire.