Recherche libre dans le site
Partager...

Les orientations budgétaires 2021 de la nouvelle équipe municipale de Poitiers

Dossier | Vie de la Cité | 23/02/2021
Lundi 22 février 2021, la nouvelle équipe municipale a présenté les orientations budgétaires. Elles s’articulent autour de son projet politique : Écologie, Justice sociale, Démocratie citoyenne, confiance envers les acteurs économiques locaux. -
Dossier | Vie de la Cité | 23/02/2021

Les orientations budgétaires 2021 de la nouvelle équipe municipale de Poitiers

Lundi 22 février 2021, la nouvelle équipe municipale a présenté les orientations budgétaires. Elles s’articulent autour de son projet politique : Écologie, Justice sociale, Démocratie citoyenne, confiance envers les acteurs économiques locaux.

Amplifier la transition démocratique, sociale et écologique du territoire

Les collectivités territoriales sont en première ligne pour construire la résilience de nos territoires. Construire cette résilience signifie :

  • prendre notre part à la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C conformément à l’accord de Paris,

  • adapter le territoire afin de protéger les citoyennes et citoyens des conséquences du changement climatique

  • développer l’autonomie alimentaire et énergétique du territoire

  • engager les citoyennes et citoyens dans cette transformation et ne laisser personne sur le bord du chemin.

Les orientations budgétaires de l’année 2021 s’articulent  autour de :

  • Ecologie,

  • Justice sociale,

  • Démocratie citoyenne,

  • Confiance envers les acteurs économiques locaux.

Investir davantage pour accélérer la transition du territoire

La Municipalité de Poitiers présente ses 1ères orientations budgétaires en 2021. Le budget sera résolument marqué par ses engagements en matière d’écologie, de justice sociale et de démocratie citoyenne. Le budget 2021 doit se lire dans une perspective pluriannuelle, sur la période du mandat municipal, jusqu’en 2026, avec les grandes orientations suivantes :

  • Pas de hausse de la fiscalité directe

  • Davantage d’investissements pour accélérer la transition écologique

    • 5 Millions d’euros d’investissement supplémentaires par an soit 24 millions d’investissement par an

    • Participer à la relance et saisir les opportunités pour le territoire. Objectif ? Solliciter les partenaires de la collectivité et de développer les financements de l’Europe, l’Etat notamment avec le plan France Relance, la Région, le Département, permettant ainsi de gagner des marges de manœuvre financière pour la Ville. L’objectif est de voir les projets financés en moyenne à hauteur de 15%

    • Augmentation du recours à l’emprunt en conservant des finances saines. L’endettement supplémentaire associé à la réalisation du programme d’investissement de 24 M€ par an en moyenne évoqué ci-dessus, permettrait de maintenir une capacité de désendettement ne dépassant pas huit ans

  • Maîtrise des dépenses de fonctionnement

    L’évolution respective des dépenses et des recettes de fonctionnement serait dimensionnée de telle manière à pouvoir afficher un taux d’épargne brute supérieur à 10 % sur chacune des années de la période 2021-2026.

Des dépenses de fonctionnement et davantage d’investissements au service de l’écologie et du social

La mise en œuvre du projet municipal se traduira par la mobilisation de moyens supplémentaires et par la réorientation de certains crédits vers des actions contribuant de manière plus efficiente à la transformation écologique, sociale et démocratique de notre territoire.

  • Les dépenses réelles de fonctionnement devraient s’élever à 110-111 M€

  • Le volume des investissements 2021 devrait s’élever à 26-27 M€

En 2022, une nouvelle segmentation sera proposée afin de correspondre pleinement au projet de la municipalité. Au-delà des actions engagées, et qui seront menées à leur terme, les dépenses d’investissement 2021 permettront de réaliser les études nécessaires à la préparation des chantiers du mandat, conformément aux engagements de l’équipe municipale.

Globalement, les recettes d’investissement sont marquées par l’importante volonté de solliciter l’ensemble des partenaires de la collectivité et saisir tous les financements externes possibles. L’objectif est d’arriver rapidement à la mobilisation de financements extérieurs de l’ordre de 15 % des dépenses réalisées.

Les priorités de la municipalité pour l’année 2021

  • Atténuer et s’adapter au changement climatique

    • Aliments bio ou locaux, dans la perspective d’une alimentation 100 % bio ou locale dans la restauration collective d’ici la fin du mandat

    • Contribution au Programme alimentaire territorial (PAT) piloté par Grand Poitiers sur le territoire communal

    • Poursuite du Plan « Nature pour Tous, Nature Par Tous » permettant la végétalisation de la ville et l’amélioration des espaces verts existants

    • Engagement de la démarche « Patrimoine municipal à énergie positive »

    • Enclenchement de travaux de performance énergétique et accélération des travaux de modernisation de l’éclairage public

  • Favoriser la biodiversité et garantir le droit à la nature pour tous et par tous

    • Moyens supplémentaires pluriannuels, financiers et humains, pour mettre en œuvre le plan « Nature pour tous, Nature par tous » lancé fin 2020

    • Dans le cadre de « Nature par tous, Nature pour tous », déploiement du Plan Canopée et verdissement de la Place de Bretagne

    • Amélioration du site Tison, via la réfection des berges de l’Île Jouteau ou l’avancement du projet de baignade naturelle, pour l’appropriation de cet espace naturel par les poitevines et les poitevins

    • Lancement du chantier de transformation du Bois de Saint-Pierre en centre dédié à l’éducation nature immersive

  • Agir pour les droits fondamentaux et l’épanouissement de chaque personne, à tout âge de la vie

    • De nouvelles actions pour l’éducation à la nature

    • Lancement d’une démarche globale et participative sur le numérique responsable, visant à l’inclusion de chaque personne dans la société numérique et à l’exemplarité écologique des nouvelles technologies

    • Renforcement de la politique sociale et éducative avec le plan « Vacances pour tous » qui vise à offrir un droit aux vacances pour que plus d’enfants, de jeunes et de familles en bénéficient en 2021, constituant un fort levier de mixité et de cohésion sociale

    • Renforcement de l’offre culturelle estivale dans les quartiers, et soutien plus prononcé aux acteurs culturels locaux

    • Réhabilitation des écoles : évolution de l’aménagement des cours d’école notamment, pour mieux prendre en compte les enjeux d’éducation nature et d’inclusion de toutes et tous

    • Réhabilitation de 3 Maisons de Quartier durant le mandat, en soutien à l’éducation populaire, avec des engagements financiers dès 2021

    • Priorité accordée à la culture et l’aménagement de l’espace public, notamment à travers le projet du Palais, structurant pour l’ensemble du mandat, avec un fort impact budgétaire en investissement dès l’année 2021.

  • Prendre soin et inventer de nouvelles solidarités
    • Soutien renforcé au CCAS pour redimensionner son intervention et maintenir la qualité du service public, répondant à l’évolution des besoins dans le contexte de la crise sanitaire et de ses conséquences sociales et économiques

    • Mise en œuvre de la priorité transversale pour faire de Poitiers une « ville accueillante », par la mobilisation de crédits dédiés et du patrimoine municipal, et le renforcement du soutien aux associations, en particulier caritatives

    • Amélioration des locaux mis disposition des acteurs de la solidarité (structures caritatives, structures d’accompagnement social)

    • Réhabilitation d’une partie de la caserne Pont Achard pour l’accueil des acteurs de la solidarité 

  • Soutenir une consommation locale plus responsable
    • Soutien aux acteurs économiques face à la crise par des exonérations de charges, favorisant en même temps la réappropriation de l’espace public

    • Exemplarité de la collectivité et de ses partenaires par le levier de la commande publique, plus responsable en matière sociale et environnementale

  • Développer et valoriser de nouvelles formes d’innovation économique

    • Lancement du chantier de réhabilitation de l’ancienne caserne Pont-Achard, qui accueillera dès le printemps 2021 des acteurs de la solidarité et des actions événementielles

    • Engagement d’études dès 2021 permettant, à terme de projeter la caserne Pont Achard dans sa fonction de tiers-lieu dédié au développement économique local et à l’innovation sociale.

  • Mettre en œuvre une ambitieuse démarche de participation citoyenne

    • Des moyens humains nouveaux seront mobilisés pour mettre en œuvre l’ensemble de ces actions dans une ambitieuse démarche de participation citoyenne.

Des dépenses maîtrisées au service des habitants

Conformément aux orientations budgétaires du mandat, l’épargne brute permettra de garantir la bonne santé financière de la Ville de Poitiers sur la durée du mandat et au-delà.

Elle permettra de maintenir une capacité de désendettement ne dépassant pas huit ans (la limite légale étant de 12 ans selon la loi) en 2026.

Au sujet de l’endettement, il convient de rappeler que la dette par habitant de Poitiers (998 € en 2020) est inférieure à celle de la strate des villes de 50 000- 100 000 habitants (1368 €).