Recherche libre dans le site
Partager...
HOWARD BARKER - Victoria Wicks
Agenda | Théâtre
Du 01 Février 2018 au 05 Février 2018

Semaine de la catastrophe - Howard Barker

Théâtre de tous les extrèmes. L’oeuvre d’Howard Barker est au coeur d’une « Semaine de la catastrophe » du 1er au 5 février au Conservatoire et à la Chapelle des Augustins.

Howard Barker, né au lendemain de la Seconde guerre mondiale, est l’auteur d’une soixantaine de pièces. Il est également théoricien du théâtre, peintre, metteur en scène et poète. De loin l’une des voix les plus atypiques, radicales, transgressives du théâtre anglais contemporain. Son oeuvre tentaculaire bouscule. Lors de la « Semaine de la catastrophe », une quarantaine de jeunes comédiens du Conservatoire joueront un kaléidoscope de ses fi gures théâtrales. Pourquoi cet intitulé de « Semaine de la catastrophe » ? C’est qu’Howard Barker oppose au théâtre de divertissement un « Théâtre de la Catastrophe ». Un théâtre où l’intelligence lâche prise, qui émeut violemment avec sa dense forêt de mots, perce les obscurités de l’âme humaine par des points d’interrogation, passe du tragique au comique sans autre forme de procès. Brutalement.
« Treize objets – Etudes sur la servitude »
donne à s’interroger sur notre asservissement aux objets. Le Parcours Labyrinthique, les 1er et 2 février à 20h30 au Conservatoire off rira aux  spectateurs, dans une succession de salles, une cette série de pièces brèves où se croiseront personnages en prise avec une carte postale, une paire de chaussures bleues, un hochet. Sexualité, violence, mort, pouvoir sont quelques-uns des thèmes fétiches d’Howard Barker qui se retrouvent dans ces pièces courtes.
Le 3 février à 19h, au Conservatoire, les acteurs, en spécialistes imaginaires de l’auteur anglais, s’affronteront autour d’une « fausse table-ronde ». à coup d’aphorismes, de théories et autres convictions de Barker… seront autant de balles avec lesquelles jongleront les comédiens. À 20h, d’autres restitueront un travail d’écriture d’après Barker dirigé par Vanasay Khamphommala, dramaturge et traducteur.
Le 5 février à 19h30, à la chapelle des Augustins de Canopé et dans le cadre du festival Bruits de Langues, d’autres textes seront à découvrir au cours d’un atelier de lecture contemporaine, qui clôturera cette semaine à contre-courant.

Conservatoire et la Chapelle des Augustins.
Entrée libre
Programme complet sur conservatoire.grandpoitiers.fr