Accueil | Culture | Muse Sainte-Croix | Visiter | Expositions en cours
  • Guerrilla girls : femmes en action

    Guerrilla girls : femmes en action

    Exposition temporaire à découvrir du 8 mars au 18 septembre 2022

    Les Guerrilla Girls : artistes plasticiennes, artistes féministes

    Les Guerrilla Girls apparaissent sur la scène de l’art contemporain en 1985. Scandalisé par la faible présence des artistes féminines (moins de 8 %) à l’exposition organisée par le Museum of Modern Art de New York, An International Survey of Painting and Sculpture, ce groupe de plasticiennes féministes se forme pour dénoncer le sexisme et le racisme dans les institutions artistiques.

    Leur mot d’ordre : « Réinventer le mot F (comme) féminisme. » S’autoproclamant la « conscience du monde de l’art », elles dénoncent ainsi, avec humour et ironie, les obstacles rencontrés par les femmes artistes et leur infime représentation dans les collections des musées.

     

     

    Les Guerrilla Girls au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Au-delà du fonds consacré à Camille Claudel (3e collection publique française), et autour des œuvres d’artistes telles Romaine Brooks, Sarah Lispka, Chana Orloff, de personnalités comme Ida Rubinstein, Colette, la marquise de Casati, etc, la thématique de la femme –modèle comme artiste- demeure un axe majeur des collections et du parcours permanent du Musée Sainte-Croix de Poitiers.

    Aujourd’hui, le secteur médiation de l’institution souhaite axer ses actions autour d’un fil rouge sur les femmes artistes représentées au sein de ces fonds, programmation qui sera enrichie de rendez-vous et de projets croisés autour de cette thématique.

    Le projet a ainsi pour ambition de (re)donner de la visibilité à ces personnalités du monde des arts mais également de mobiliser les publics sur une thématique fortement d’actualité, à savoir la place des femmes et la question de l’égalité entre les sexes.

    Exposer le travail des Guerrilla Girls s’inscrit donc parfaitement dans cette dynamique, et notamment leurs actions militantes visant à dénoncer l’invisibilisation des femmes dans le monde de l’art.

     

    • En partenariat avec le FRAC Normandie Caen
    • Tél. 05 49 41 07 53
    • Musée Sainte-Croix, 61 Rue St Simplicien, 86000 Poitiers

  • Grotte de La Marche : images, fossiles et biodiversit au Magdalnien

    Exposition "Grotte de la Marche" - Muses de Poitiers

    Grotte de La Marche : images, fossiles et biodiversit au Magdalnien

    Cette exposition-dossier est consacrée aux premiers résultats des études récentes réalisées sur les restes humains et fauniques de la grotte de La Marche, située près de Poitiers, à Lussac-les-Châteaux. Au-delà des restes humains, les ossements étudiés mettent en évidence une faune variée (phoque, tortue cistude, loup, lion des cavernes, antilope saïga...) dotée de potentielles spécificités (domestication précoce du loup, spécimen tardif de lion des cavernes...).

     

    ©Musées de Poitiers, Ch. Vignaud

     

    Conçue en partenariat avec le laboratoire PALEVOPRIM (UMR 7262, Université de Poitiers et CNRS), dans le cadre des « Assises Régionales de la Biodiversité » les 24 et 25 septembre.

     


  • Sortie de rserves

    Sortie de rserves

    Chaque mois, une nouvelle présentation !

     

    Découvrez chaque mois une œuvre sortie des réserves muséales pour une présentation dans le hall du musée. Laissez-vous surprendre ! 

    Jusqu'au 6 février, retrouvez les petits vitraux animaliers du legs Poupelard.

     ©Musées de Poitiers, Ch. Vignaud

     

    A partir du 8 février, retrouvez des objets de la vie rurale issus de la collection Francine Poitevin.

    Tabatière. Fonds Francine Poitevine. ©Musées de Poitiers, Ch. Vignaud


  • Des gladiateurs Limonum

    Des gladiateurs Limonum

    Exposition des casques de gladiateurs trouvés à Poitiers en 1998

    Présentation inédite et exceptionnelle des casques de gladiateurs mis au jour à Poitiers (connu sous le nom de Limonum dans l’Antiquité), en 1998, lors de la fouille de l’Ilot des Cordeliers (centre commercial du centre-ville) menée par l’INRAP. Ils sont exposés pour la première fois au public à Poitiers depuis leur restauration. En l’état actuel des connaissances, ce sont les seuls casques de gladiateurs trouvés sur le sol français. Plusieurs exemplaires sont en revanche attestés à Pompéi (Italie).

     

     

    ©Musées de Poitiers, Ch. Vignaud