Accueil | Culture | Un nol Poitiers | Un march de crateurs au Palais | Hsiu-Pi Hung, ICI, A PIQUE
  • Hsiu-Pi HUNG - Cratrice d'accessoires / ICI, A PIQUE

    Portrait de Hsiu-Pi Hung - Jonathan ABT

    Hsiu-Pi HUNG - Cratrice d'accessoires / ICI, A PIQUE

    Poitiers.fr : Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

    Je m’appelle Hsiu-Pi HUNG, je suis originaire de Taïwan. Arrivée en France dans le cadre de mes études, j’ai rencontré mon mari à Poitiers et cela fait maintenant 16 ans que je vis ici.

    En tant qu’étrangère en France, il était primordial pour moi de ne pas rester à la maison, avec seulement mes enfants et mon mari. Je voulais pouvoir m’intégrer dans la société française et garder du lien social. C’est pourquoi j’ai commencé à apprendre les techniques de patchwork japonais à Taïwan, après quoi j’ai obtenu un diplôme délivré par une association japonaise. Cela m’a permis de monter mon entreprise “Ici ça pique” en 2013 à Poitiers.
     
    Aujourd’hui, je vends mes créations sur mon site et mes réseaux sociaux et je pense à ouvrir une boutique l’an prochain !

    Poitiers.fr : Quelle est votre activité ?

    Ce que je fais aujourd’hui ne correspond plus tout à fait à du patchwork japonais, car j’utilise une machine à coudre alors que cette technique est uniquement basée sur du fait main. Je vends de petits accessoires, qui sont créés à  partir de textiles : des étuis à lunettes, des portes chéquiers, des étuis à téléphone, des porte-monnaie, etc.

    Beaucoup de tissus sont achetés en France, mais je me fournis aussi à Taïwan ou je demande à des gens de me ramener des tissus du Japon. Le plus important pour le choix des tissus est qu’il y ait des motifs, que ces tissus reflètent ma culture et qu’ils soient de qualité.

    Poitiers.fr : Pourquoi avoir voulu vous installer au Palais ?

    Il y a deux ans, j’ai participé au “Chalet des créateurs locaux” organisé par la Ville de Poitiers. Avec Véronique VERNET [Créatrice de Il était Une Rose], nous regrettions un peu que le créateur change à chaque fois, sans possibilité d’exposer avec les autres. Nous en avons parlé à la Mairie, et cette année, nous sommes plusieurs à exposer en même temps.

    Et dès que j’ai su que le marché de créateurs était organisé au Palais, j'ai voulu y participer car c’est un lieu qui me plaît, qui est magnifique. A Poitiers, on a beaucoup de créateurs et je me dis que l’on pourrait peut-être mettre plus de stands dans ce lieu, au printemps par exemple. Pas seulement pour Noël !

     

    Pour plus d'infos :