Accueil | Culture | Un nol Poitiers | Un march de crateurs au Palais | Vronique Vernet, IL TAIT UNE ROSE
  • Vronique VERNET - Cratrice de bijoux et d'accessoires / IL TAIT UNE ROSE

    Veronique Vernet - Jonathan ABT

    Vronique VERNET - Cratrice de bijoux et d'accessoires / IL TAIT UNE ROSE

    Poitiers.fr : Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

    Je suis Véronique Vernet et mon entreprise s'appelle “Il était une Rose”.

    Mon parcours est atypique car avant de monter cette entreprise, j’étais avocate. Il y a bientôt 6 ans, j’ai décidé de me reconvertir et comme je suis passionnée de bijoux à la base, la vie a fait que j’ai abouti à cette activité.

    J’ai un atelier à Poitiers, où l'on peut venir sur rendez-vous. En parallèle, j’ai différents points de vente, que l’on peut retrouver sur mon site internet.

    Poitiers.fr : Quelle est votre activité ?

    J’ai commencé par faire des accessoires pour enfants. Après, les mamans m’ont demandé de créer des bijoux pour leurs petites filles, puis pour elles ! Aujourd’hui, je vends en grande majorité des bijoux à destination des adultes, même si je continue à créer quelques bijoux et accessoires pour les petites filles. Enfin, je fais de la couture, sur commande.

    Mes bijoux ont un style assez simple, sobre et épuré, car c’est ce que mes clientes recherchent. Je travaille différentes matières, comme le cuir, les pierres naturelles. J’utilise des matériaux au gré de mes inspirations et de ce que je trouve chez les fournisseurs.
    De plus, je suis très inspirée par la nature et je change les collections à chaque saison. En ce moment, pour les fêtes, j’ai plutôt créé des pièces en noir et en rouge pailleté. Quand c'est l’été, le thème de la mer revient beaucoup et mes créations sont plus colorées, avec des matériaux comme la nacre. J’aime changer mes collections car je trouve important que les gens ne se lassent pas.

    Poitiers.fr : Pourquoi avoir voulu vous installer au Palais ?

    J'aime être présente au marché de Noël de Poitiers tous les ans. Les années précédentes, j'étais installée dans les chalets sur la Place Leclerc. Mais le principe de cette année, qui consiste à exposer au Palais durant 14 jours, me permet de partager le stand avec d’autres créateurs, ce qui est pratique.

    Et puis pour moi, être dans la salle des pas perdus au Palais, c’est un clin d'œil à mon ancien métier d’avocate. Les clients qui connaissent mon parcours trouvent ça chouette que je revienne ici : la boucle est bouclée !


    Pour plus d'infos :