Accueil | Culture | Muse Sainte-Croix | Dcouvrir | Les collections | MNR
  • uvres en qute de propritaire : les MNR (Muses Nationaux Rcuprations) au Muse Sainte-Croix

    Aristide Maillol, Les Nymphes de la Prairie (dtail), 1930-1937 - Jean-Franois FORT

    uvres en qute de propritaire : les MNR (Muses Nationaux Rcuprations) au Muse Sainte-Croix

    Le Musée de Poitiers, à l’instar de nombreux autres Musées de France, abrite dans ses collections des oeuvres au passé mouvementé et traditionnellement dites « MNR », pour « Musées Nationaux Récupération ».

    À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses oeuvres récupérées en Allemagne ont été renvoyées en France parce que certains indices (archives, inscriptions, etc.) laissaient penser qu’elles en provenaient. La plupart d’entre elles ont été rapidement restituées à leurs propriétaires spoliés par les Nazis. D’autres furent vendues par les Domaines, tandis que d’autres étaient confiées à la garde des musées nationaux, dans la perspective de retrouver leur propriétaire. Elles constituent ce qu’on appelle aujourd’hui ces MNR.


    Au musée de Poitiers, ce sont quatre oeuvres qui ont été déposées successivement en 1953, 1957 puis en 2006. Elles attendent leurs propriétaires ou ayants droits.

     

    Aristide Maillol, Les Nymphes de la Prairie, 1930-1937, bronze.
    Ce grand groupe sculpté en bronze a été attribué au Musée national d’art moderne par l’Office des biens privés en 1950 et déposé à Poitiers en 1953 (n° MNR : Rec 11S).

     

    Jan Wijnants, Paysage à la mare, 1675, huile sur toile.
    Ce grand paysage s’inscrit dans la production picturale de Haarlem, dans le sillage des maîtres du paysage tonal tels Jan van Goyen et Jacob van Ruisdael. Attribué au Musée du Louvre par l’Office des biens privés en 1953, il est déposé à Poitiers en 2006 (n° MNR 974).

     

    D’après Nicolas Chaperon, L’alliance de Bacchus et de Vénus, 17e siècle, huile sur toile.
    Cette huile sur toile est une copie d’après le tableau du Museum of Art de Dallas (Texas). Elle a été attribuée au Musée du Louvre par l’Office des biens privés en 1951 et déposée à Poitiers en 1957 (n° MNR 624).

     

    Anonyme (attribué à Louis Levasseur), Portrait de Gilles Isaac, Maistre de l’Hôtel de France, 1693, huile sur toile.
    Ce portrait d’homme, déposé à Poitiers en 1957 par l’Office des biens privés (n° MNR 871), serait celui d’un tenancier d’hôtel. Il aurait été peint en 1693, et le peintre pourrait être Louis Levasseur.