Recherche libre dans le site
Accueil | Cadre de vie | Parcs et jardins | Gestion écologique
  • Gestion écologique

    Environnement - Mairie de Poitiers

    Diaporama

    • EnvironnementEnvironnement
    • EnvironnementEnvironnement
    • FleursFleurs
    • EnvironnementEnvironnement

    Téléchargement(s)...

    Gestion écologique

    Depuis plusieurs années, les services municipaux ont entrepris une gestion écologique des espaces verts, en appliquant notamment une démarche d’entretien différencié.

    Ce mode d’entretien plus respectueux de l’environnement consiste à intervenir différemment sur les espaces verts selon leur nature, leur situation (topographie, géologie, environnement…) et leur fonction. L’objectif est de trouver un équilibre entre le confort paysager et les attentes du public d’une part, les contraintes écologiques, pratiques et économiques d’autre part.

    Cinq niveaux d’entretien ont été définis, du parc public aux espaces naturels (boisements, prairies humides, zones refuges d’herbes hautes). L’objectif est que chaque quartier puisse présenter aux usagers des espaces de détente variés, en adaptant le type d’entretien à chaque site.

    Ce qui change...
    Cette nouvelle gestion modifie les pratiques et le fonctionnement des services municipaux, mais demande également à tous un changement de regard. Ce qui était considéré comme "propre" hier était en réalité le fruit d’une pollution chimique (produits phytosanitaires) et génétique (introductions massives d’espèces végétales exotiques qui concurrencent les espèces locales). Aujourd’hui, de l’herbe au pied des arbres ou des fleurs dans la pelouse sont autant de signes de la biodiversité végétale naturelle et de son adaptation aux contraintes du milieu environnant.

    Quelques gestes au quotidien :

    • Enherbement des stabilisés.

    • Végétalisation du pied des arbres.

    • Maintien des haies champêtres.

    • Conservation et entretien des milieux humides : fauche tardive, aucun produit chimique, plantation d’espèces indigènes…

    •  Mise en œuvre dans les serres et les espaces verts d’une Protection Biologique Intégrée.

    • Recyclage des déchets verts : broyat de branches utilisé comme paillage des massifs, arbres et arbustes, compostage des feuilles.

    •  Tri des déchets ramassés sur les espaces verts, et du papier.

    • Suivi et réduction de la consommation d’eau (arrosages nocturnes, programmation et centralisation de l’arrosage intégré, réutilisation de l’eau des piscines).

    • Education à l’environnement : animations par les agents des milieux naturels et l’animatrice du zoo, visites guidées par les jardiniers, participation à des salons ou expositions, distribution de dépliants.

    • Réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, en tendant progressivement vers zéro.