Recherche libre dans le site
Partager...
Accueil | Culture | Conservatoire | Toutes les actualités
  • Actualité | Saison du Conservatoire | 04/07/2020

    Prima la musica

    Prima la musica - Grand Poitiers
    Actualité | Saison du Conservatoire | 04/07/2020

    Prima la musica

    Une nouvelle saison de Prima la Musica aménagée en raison de la crise sanitaire du COVID-19.

    En effet, trois des six concerts de la saison 2019/2020 ont dû être annulés entre mars et mai au désarroi du public.

    Par respect pour les artistes et le travail pédagogique engagé par les équipes du Conservatoire nous avons décidé de reprogrammer dans la mesure du possible, ces ensembles : le quatuor Danel en novembre et le duo Octantrion en janvier. En complément, toujours soucieux de proposer une saison musicale variée et représentative de l’activité du Conservatoire, le concert de février permettra d’entendre de la musique ancienne par un jeune ensemble conduit par un ancien élève du Conservatoire, Augustin Lusson. Les autres concerts seront l’occasion d’entendre « des enseignants maison » dans du répertoire post romantique, Mahler en mars et de la création post-rock, Phractal en mai et un hommage à Beethoven en ouverture de saison.

     
    Hommage à Beethoven

    Dimanche 18 octobre, 16h

    Durée : 1h

    4ème Concerto pour piano opus 58 et Quatuor en do mineur opus 18 n°4

    © Jean-Daniel Guillou /©Emmauelle Baud/©ConservatoireEn 2020, nous célèbrerons le 250ème anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven avec un programme original autour du merveilleux 4ème Concerto pour piano dans une version musique de chambre. En effet, très rapidement après la première audition de ce concerto en 1807 au palais viennois du Prince François Joseph Lobkowitz, a été publiée une version pour piano et quintette à cordes, probablement à la demande du Prince et très certainement avec l’assentiment et même la participation du compositeur. C’est le seul concerto pour piano de Beethoven qui ait bénéficié d’une telle transcription.

    Avec Alan Kenneth, piano

    Et le Quatuor Hermione :

    • Cécile Mardikian & Catherine Roux, violons

    • Christine Tessier, alto

    • Jacques Nicolas, violoncelle

    Et Benoît Weeger, alto

     

    Quatuor Danel

    Weinberg - Defontaine - Chostakovitch

    Mardi 24 novembre, 20h30

    Durée : 1h

    Danel ©Marco BorggreveLes compositeurs russes occupent une place de choix dans le répertoire du Quatuor Danel. Leurs interprétations des quatuors de Chostakovitch et de Weinberg, dont les enregistrements sont édités respectivement chez Alpha et Classic Production Osnabrück font office de référence. C'est le huitième de Weinberg, aux intonations klezmers et le huitième de Chostakovitch, un classique de la littérature pour quatuor à cordes, que les Danel ont choisi pour entourer une création de Jean-Luc Defontaine.

    Avec

    • Marc Danel, Gilles Millet, violons
    • Vlad Bogdanas, alto
    • Yovan Markovitch, violoncelle 
    Autour du concert :

    > Concert, Symphonie de chambre de Chostakovitch et Concertino de Weinberg par l’orchestre symphonique du Conservatoire. Direction : Benoît Weeger.

    Mercredi 25 novembre, 19h • Auditorium Saint-Germain • Entrée libre

    > Master class musique de chambre et piano (réservée aux élèves du Conservatoire).

    Mercredi 25 novembre, 10h à 13h • Conservatoire  • Entrée libre

     

    Octantrion

    Sur la trace des Vikings et des Normands, de la Scandinavie à la Méditerranée…

    Jeudi 14 janvier, 20h30

    Durée : 1h

    ©Gwenaël ForestAtteindre le Septentrion, incarnation du Nord, n'est pas une fin. C'est le commencement d'un monde, un monde rêvé. Au-delà du Nord… L'Octantrion.

    Né d’une envie commune de jouer des musiques vivantes, énergiques et sensibles, le duo Octantrion combine des influences traditionnelles et plus modernes dans un répertoire mêlant compositions et adaptations originales d'airs nordiques ou celtiques.

    Avec

    • Eléonore Billy, nyckelharpas alto et ténor, hardingfele, chant
    • Gaëdic Chambrier,  mandores, guitares, chant
    Autour du concert :
    • Exposition d’instruments du nord de l’Europe Du mardi 5 au jeudi 14 janvier aux horaires d’ouverture du Conservatoire • Entrée libre
    • En route vers le Grand Nord, musiques de tradition orale par les élèves. Jeudi 14 janvier, 18h30 • Conservatoire • Entrée libre

     

     

     

    Gin craze

    Jones, Viner, Topham

    Mardi 2 février, 20h30

    Durée : 1h

    Claude PauquetDès 1688, se développe en Angleterre un engouement pour un nouvel alcool. The gin craze, la folie du gin, sévira dans le pays, et plus particulièrement à Londres, pendant six décennies. Les ravages dans la population sont immenses, particulièrement dans les classes laborieuses : maladies, violence, criminalité... À Londres dans les années 1730, le taux de mortalité dépasse celui de la natalité, le tissu social tout entier est menacé. Des mesures sont prises puis annulées tant les intérêts financiers sont grands. Il faudra attendre les années 1750 pour que des lois drastiques et efficaces soient votées et que Londres voit enfin reculer le fléau.

     

    Avec The Beggar's ensemble:

    • Augustin Lusson, violon
    • Daria Zemele, clavecin
    • Mathias Ferré, viole de Gambe
    • Camille Dupont, violoncelle
    • Matthieu Lusson, viole de Gambe
    • Lucile Tessier, basson & hautbois
    Autour du concert :

    > Conférence, l’histoire de la facture du violon par Jean-Jacques Debaumarché, luthier et Claire Berget, archetière. Lundi 1er février, 18h30 • Conservatoire • Entrée libre

    > Ateliers (réservés aux élèves du Conservatoire)

    - musique de chambre autour du répertoire anglais avec les élèves du département musiques anciennes.  Animé par Daria Zemele, claveciniste

          - la technique du violon au XVIIIe siècle en Europe.  Animé par Augustin Lusson

    > Scène ouverte, musique du répertoire anglais par les élèves instrumentistes du Conservatoire.

    Mardi 2 février, 18h30 • Conservatoire • Entrée libre

     

    L’AMOUR FOU ? L’œuvre à l’épreuve du couple

    Jeudi 25 mars, 20h30

    Durée : 1h

    Auguste Rodin Le Baiser, c. 1882.  Bronze, fonte au sable par Ferdinand Barbedienne, c. 1898-1918.   Musée d'Art et d'Archéologie de Guéret, dépôt au Musée Sainte-Croix, Poitiers.7 lieder  d’Alma Mahler sur des poèmes de Richard Dehmel, Otto Bierbaum, Otto Hartleben, Rainer Maria Rilke, Gustav Falke (arrangement : Eric Valdenaire)

    Lieder eines fahrenden gesellen de Gustav Mahler (arrangement : Arnold Schoenberg)

    Entre passion, émulation, transmission, mais parfois aussi abnégation, émancipation, tension voire rupture, la relation de couple peut être à la fois un moteur et un écueil à la création quand deux fortes personnalités artistiques sont en jeu. C’est incontestablement le cas d’Alma et de Gustav Mahler.

    Gustav se montra ravi par les lieder d’Alma. Il se tourna vers elle et lui intima l’ordre de se remettre à composer. Il tenait maintenant à ce qu’elle se remit à la musique avec autant de fermeté qu’il avait tenu à ce qu’elle l’abandonnât neuf ans plus tôt. - Karen Monson : Alma Mahler

    Avec

    • Mireille Delunsch, soprano
    • Ronan Nédélec, baryton
    • Elise Patou, flûte traversière
    • Jean-Paul Rivaud, clarinette
    • Alan Kenneth, piano
    • Olivier Houette, orgue positif
    • Catherine Roux, Annie Bertrand, violons
    • Christine Tessier, alto
    • Marc Benyahia kouider, violoncelle
    • Jean-Baptiste Pelletier, contrebasse
    • Eric Valdenaire, direction
    Autour du concert :

    > Master class de chant (réservée aux élèves du Conservatoire)

    Vendredi 26 mars, 10h à 13h • Conservatoire • Entrée libre

     

    En partenariat avec le Musée Sainte-Croix dans le cadre de l’exposition L’Amour Fou ? Intimité et création (1910 - 1940) du 5 mars au 13 juin 2021

     

    PHRACTAL

    Fresques sonores entre aube brumeuse et crépuscule…

    Jeudi 20 mai, 20h30

    Durée : 1h

    XavierBourdereauLes interprètes venus des musiques classiques, traditionnelles et actuelles naviguent dans des paysages climatiques, dans un post-rock crépusculaire. Une ode somptueuse à la mélancolie ! Les compositions de ce singulier quintet sont libres et aériennes. Phractal à l’art et la manière de créer la tension et de la maintenir, même à bout de souffle ! Leur musique nous plonge irrémédiablement dans une ambiance de fin du monde frissonnante, sans jamais oublier une note d’espoir.

    Avec

    • Alain Josué, batterie
    • Jean-Lou Loiseau, saxophones
    • Eloïse Gomez, violon
    • Charles Quentin de Gromard, violon
    • Fred Meyer,  guitare
    Autour du concert :

    > Jeune orchestre symphonique sur des arrangements des musiques de Phractal. Semaine du 1er au 5 juin dans le cadre du festival Écoutez Voir ! à Poitiers Sud • Entrée libre

     

     

    < Retour à la liste des actualités