Recherche libre dans le site
Partager...
Agenda | Visite/Patrimoine
Le 19 Septembre 2020

Journées du patrimoine

  • Samedi 19 septembre,  Parc de la Villa Bloch - Poitiers

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine

A 19h : « Perry Gordon & His Rhythm Club » 

Musique swing et rock'n'roll

Durée : 1h15

Gratuit, jauge limitée à 200 personnes

Né à Bordeaux en 2015 dans la cave d’un bar à absinthe à travers des  bœufs dans le style de la Nouvelle Orléans, le groupe Perry Gordon & His Rhythm Club est aujourd’hui bien établi sur la scène du hot jazz dans le sud de la France.

Le chanteur anglais, Perry Gordon, est accompagné par la crème du vieux jazz bordelais :

Nicolas Dubouchet à la contrebasse (un des spécialistes français du Slap)
Florian Mellin à la guitare résonateur apportent une puissance unique grâce à leurs racines rockabilly.
Francis Gonzalez à la batterie qui a joué avec Eric Luter, Claude Tissandier ou Maxime Saury.
Denis Girault avec ses phrasés glissants à la clarinette.

Danseurs et amateurs de swing et de rock’n’roll, ces cinq musiciens feront votre plus grand bonheur ! Prenez votre transat ou venez-vous assoir dans l’herbe et laissez-vous emporter par ces rythmes réjouissants !

 

A noter :

Rencontres avec les artistes en résidence à la Villa Bloch, de 15h à 18h le samedi 19 septembre et de 14h à 17h le dimanche 20 septembre. Gratuit (1h par artiste).

Visites de la Villa Bloch de 14h à 17h (dernière visite à 17h), le samedi 19 et le dimanche 20. Inscription obligatoire au 05 49 30 81 94, à partir du 07 septembre. Gratuit (45 mn).

Dimanche 20 septembre à 16h : Lecture musicale de La Peur de Stefan Zweig publiée en 1920, par Isabelle Bouhet (voix) et Jérémy Baysse (guitare électrique) dans le parc de la Villa Bloch.

 

  • Dimanche 20 septembre, Palais des ducs d’Aquitaine – Poitiers

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine

A 15h30 et 17h30 : « Carmen : un film et un octuor à vent & harpe » Ciné-concert

Durée : 50 mn

Gratuit, jauge limitée à 100 personnes avec les consignes sanitaires (et 250 si normale)

En 1915, Cecil B. DeMille veut adapter l’opéra de Bizet au cinéma, mais les héritiers du compositeur demandent une somme si considérable qu’il les contourne en s’inspirant directement de la nouvelle originelle de Prosper Mérimée et réalise son film. La particularité de ce dernier tient au clin d’oeil que fait le réalisateur à l’Opéra puisqu’il confie le rôle principal à la cantatrice Géraldine Farrar, immense star de l’époque, qui avait incarné Carmen plusieurs fois à la scène. Il a choisi d’illustrer les images par la musique homonyme de Bizet en plus de quelques compléments, dont la fameuse Arlésienne et España de Chabrier. Musique de scène, arrangée pour Octuor à vent et harpe par Alexandre Ouzounoff

Avec : Sophie Brière Valdenaire & Olivia Vitelli (hautbois) ; Jean-Paul Rivaud & Louis Théveniau (clarinettes) ; Cécile Jolin & Anaël Bournel-Bosson (bassons); Jean-Philippe Bourdin& Eric Valdenaire (cors) ; Sylvie Bouchetière (harpe).

Mathias Charton (direction).

Emmanuel Laboucarie (technicien)


 

 

 

 

Jusqu’au 20 septembre, Poitiers – Notre Dame la Grande

Kimsooja-solarescope

Mise en lumière tous les soirs de 22h30 à 1h du matin. La façade de Notre-Dame-la-Grande, chef d’eouvre de l’art roman, s’enveloppe des 5 couleurs traditionnnelles corréennes déclinées par l’artiste Kimsooja : l’Obengseak.

Patrimoine