Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Numérique | 19/09/2018

Créathon 2018 : Portrait du lauréat Mac Agency

Mac Agency, équipe du Bénin qui a développé une idée d’application d’apprentissage par le jeu de la langue la plus parlée au Bénin, le Fon, dans le cadre du Crétahon 2018 - MAC Agency
Actualité | Numérique | 19/09/2018

Créathon 2018 : Portrait du lauréat Mac Agency

En amont du colloque national Campus E-Education, C2E, qui se tiendra à Poitiers du 10 au 12 octobre, événement traitant du numérique dans l’éducation avec comme thématique « Ce que le numérique fait à l’espace éducatif francophone », Grand Poitiers, qui s’inscrit dans le réseau thématique de la French Tech autour du l’edutainment, a souhaité initier une série de portraits des équipes lauréates du Créathon de mai dernier. Nouveau portrait : Mac Agency, équipe du Bénin qui a développé une idée d’application d’apprentissage par le jeu de la langue la plus parlée au Bénin, le Fon

Confronter ses idées

Contrairement à la majorité des groupes ayant participé au Créathon, Mac Agency, lauréate de cette édition 2018, était un groupe formé bien avant l’événement et dont les membres se connaissent très bien. Ils font en effet parti de la même structure qui propose des prestations autour de la communication digitale. Mac Agency, est constituée de Camel Kaneho, journaliste, Josette Kaneho et Marie-Thérèse Brahima, toutes deux spécialistes des réseaux sociaux.
Ayant eu connaissance de ce concours, - porté par le Réseau Canopé en partenariat avec Grand Poitiers, qui, pour rappel, a pour finalité d’imaginer dans un temps limité (24h) un outil numérique innovant au service de la pédagogie sur le thème de la Francophonie (35 pays Francophones concernés) -, les trois associés ont souhaité tenter leur chance. « L’objectif était certes de se mesurer aux autres équipes mais aussi de confronter nos idées afin de faire éclore un produit qui contribuerait au développement de notre structure », précise Camel Kaneho.

L’ambition professionnelle était donc clairement affichée. D’où leur implication bien en amont du concours pour mettre sur la table quelques idées autour de la Francophonie pouvant servir de ligne directrice lors du challenge.  

Partage des savoirs linguistiques

Le jour J, le thème « Voyage et partage à travers le temps et l’espace, mobilité des femmes, des hommes et des savoirs », les a particulièrement inspirés. Installés au sein des locaux du Campus Numérique Francophone de Calavi au Bénin, les trois membres de Mac Agency ont très vite orienté leur projet sur le partage des savoirs linguistiques, comme source d’émancipation et de découverte. Ils ont imaginé une application mobile, baptisée Fongbé Play, qui s’adresse principalement aux jeunes, du Bénin ou de l’étranger, désireux d’apprendre ou de perfectionner la langue fon, langue officielle du Bénin parlée par 4,7 millions de personnes. « Il s’agit d’un jeu dans lequel le participant se met dans la peau d’un personnage qui fait un parcours le replongeant dans l’histoire des flux migratoires du peuple Fon. La personne progresse dans le jeu en fonction de la réussite des traductions qu’il a effectué. » Ce jeu a deux grands objectifs : exporter la langue fon à travers le monde de manière ludique et répondre à l’absence d’outil d’apprentissage de cette langue au Bénin.

Une bonne émulation créative

Au sein du Campus, d’autres équipes participantes au concours étaient présentes, ce qui n’était pas pour déplaire à Camel : « Voir évoluer les autres, échanger sans trop en dévoiler pour ne pas se faire piquer ses idées, produit une bonne émulation créative. » Et comme beaucoup d’équipes, rendre à temps les documents et présentations demandées a été une vraie course contre la montre à laquelle les trois coéquipiers en sont sortis confiants au bout de 22h. « Au sein du campus, à la lecture de notre dossier, nombreux nous ont dit que, du fait de l’originalité du dossier et de la thématique déployée, nous avions des chances d’être sur le podium, ce qui a été le cas. C’est une grande fierté pour nous d’être lauréat. Je pense que c’est le début d’un projet auquel nous voulons donner de l’ampleur. » Ils espèrent notamment avec leur participation à la semaine d’accélération prévu à Poitiers lors du C2E 2018, trouver des pistes de développement et peut être sensibiliser des partenaires potentiels qui les aideraient à mener à bien cette application. Avec cet outil innovant, l’objectif est aussi de donner de la lisibilité à leur structure.    

Grand Poitiers labellisée French Tech #EdTech

Grâce à la présence sur son territoire de spécialistes de l’Éducation et du développement numérique (Cned, Canopé, Université, startups…), Grand Poitiers a rejoint en 2016 l’un des réseaux thématiques de la French Tech, une labellisation portée par le SPN. Son credo : l’Edutainment, ou comment apprendre en jouant. La création de la Technopole, l’ouverture de Cobalt, lieu dédié au numérique à Grand Poitiers, le soutien au Centre d’Entreprises et d’Innovation (CEI)… autant d’atouts qui créent une image de marque, qui a pour but de favoriser l’installation et le développement de startups dans ce domaine sur le territoire.