Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Culture | 31/01/2019

Villa Bloch, résidence d'artistes : un jeune poète iranien en exil accueilli à Poitiers

La Villa Bloch, résidence d’artistes accueille pendant 2 ans le poète iranien Mohammad Bamm et sa famille en exil. - Yann Gachet
Actualité | Culture | 31/01/2019

Villa Bloch, résidence d'artistes : un jeune poète iranien en exil accueilli à Poitiers

La Villa Bloch, résidence d’artistes accueille pendant 2 ans le poète iranien Mohammad Bamm et sa famille en exil. Poitiers est la 2ème ville française après Paris, membre du réseau des villes-refuges d’artistes ICORN (International cities of refuge network), auquel adhèrent 72 capitales et grandes villes dont New-York, Amsterdam, Bruxelles, Barcelone ou Mexico.

Villa Bloch : nouvelle résidence d’artistes

A terme, ils seront 4 à se partager la Villa Bloch, ancienne demeure de Jean-Richard Bloch à Poitiers, incomparable par son cadre et son calme, située sur les hauteurs des Trois Cités. Ce nouveau lieu de résidence d’artistes offre des conditions optimales pour la création. Un des espaces est dédié à un artiste qui ne peut plus créer librement dans son pays d’origine.

Un poète iranien trouve refuge à Poitiers

Agé de 29 Mohammad Bamm est un poète iranien. Interdit de publier ses écrits (poèmes, nouvelles et récits) à cause de son « activisme politique », accusé ensuite de « propagande contre la République Islamique d’Iran » (reconnu non coupable mai en 2017) et de nouveau arrêté et emprisonné le 31 décembre 2017 (3 mois) pour sa participation aux protestations qui ont éclaté dans tout l'Iran contre les politiques économiques gouvernementales, il a été libéré sous caution. Menacé d’une peine plus lourde, Mohammad Bamm a préféré quitter l’Iran avec sa femme et ses deux enfants. Dès que l’occasion s’est présentée, il a fui en Turquie avant d’atterrir mi-janvier 2019 sur le sol français et de poser définitivement ses bagages à la Villa Bloch de Poitiers, lieu de résidence d’artistes au sein duquel il va être accueilli avec sa famille pendant une durée de 2 ans.
Mohammad Bamm projette d’écrire des livres et des poèmes. Il réfléchit  également à un autre projet qui lui tient à cœur : aider des artistes qui, comme lui, sont en danger dans leur pays.

Poitiers, membre du réseau des villes-refuges avec Paris, New-York, Barcelone

Pour cela, la Ville de Poitiers est devenue membre du réseau des villes-refuges ICORN pour les artistes ( International cities of refuge network), auquel adhèrent 72 capitales et grandes villes dont Paris, New-York, Amsterdam, Bruxelles, Barcelone, Stockholm ou Mexico.

Le poète iranien Mohammad Bamm s’est installé à la Mérigote pour un an (renouvelable une fois). Il dispose, avec sa famille, d'un logement (l’ancienne maison du gardien), d'une bourse pour pouvoir créer et vivre et d'un accompagnement, par le Toit du Monde notamment, dans toutes ses démarches d'intégration. Une façon de rendre hommage à l'esprit de Jean-Richard Bloch qui a, toute sa vie, lutté pour la liberté d'expression et accueilli chez lui des artistes en exil.

Accueil de jeunes diplômés de l’EESI et d’auteurs francophones

La Villa Bloch accueillera également pour 6 mois de jeunes diplômés de l’École européenne supérieure de l’image (EESI) et des auteurs francophones dans le cadre de résidences croisées avec la Cité internationale des Arts. Sur des durées plus courtes, des artistes programmés dans le cadre de Traversées, l’évènement artistique et culturel du Projet du Quartier du Palais, bénéficieront d’un accueil en résidence.

Dans les mois à venir, les Poitevins seront invités à partager des moments avec ces artistes pour découvrir l’univers si intrigant de la création. Chaque année, lors d’évènements ponctuels, le bureau de Jean-Richard Bloch, reconstitué avec le mobilier d’origine, des ouvrages, des objets rapportés de ses voyages, sera ouvert à la visite tout comme le parc arboré.

Du 23 janvier au 6 mars 2019, un mois pour célébrer Jean-Richard Bloch et l’ouverture d’un nouveau lieu de résidence d’artistes à Poitiers

La Ville de Poitiers inaugure en 2019 la Villa Bloch, nouveau lieu de résidences d’artistes, en écho aux valeurs de son ancien propriétaire, Jean-Richard Bloch. A la fois écrivain, journaliste, humaniste, intellectuel engagé, il n’a cessé tout au long de sa vie de défendre la liberté d’expression et la création artistique.
À travers ses écrits, ses voyages et ses nombreuses amitiés artistiques, découvrez le destin de Jean-Richard Bloch et le projet qui lui rend un hommage vivant : la Villa Bloch.
3 expositions, portes ouvertes, projections, débats, conférences,  lectures, concerts, spectacles et visites sont les nombreux rendez-vous pour célébrer Jean-Richard Bloch et la Villa Bloch, la nouvelle résidence d’artistes à Poitiers du 23 janvier au 6 mars 2019.

Le programme complet sur villabloch.poitiers.fr