Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Culture | 19/03/2019

Rencontre avec Mohammad Bamm, poète iranien en exil accueilli à la Villa Bloch à Poitiers

Vendredi 15 mars 2019, Mohammad Bamm a été accueilli par Alain Claeys à l'Hôtel de Ville en présence de personnalités poitevines d’origine iranienne : Mahyar Monshipour et Afsaneh Gaillard. - Yann Gachet
Actualité | Culture | 19/03/2019

Rencontre avec Mohammad Bamm, poète iranien en exil accueilli à la Villa Bloch à Poitiers

Vendredi 15 mars 2019, Mohammad Bamm a été accueilli par Alain Claeys à l'Hôtel de Ville en présence de personnalités poitevines d’origine iranienne, Mahyar Monshipour et Afsaneh Gaillard, et les représentants du Toit du monde et de la Ligue des droits de l'Homme.

Cette rencontre a permis de souhaiter la bienvenue à Anahita Hekmat, artiste également d’origine iranienne, qui sera en résidence à la Villa Bloch jusque fin juin 2019, au titre du partenariat avec la Cité Internationale des Arts.

La Villa Bloch, résidence d’artistes accueille pendant 2 ans le poète iranien Mohammad Bamm et sa famille en exil. Poitiers est la 2ème ville française après Paris, membre du réseau des villes-refuges d’artistes ICORN (International cities of refuge network), auquel adhèrent 72 capitales et grandes villes dont New-York, Amsterdam, Bruxelles, Barcelone ou Mexico.

A terme, ils seront 4 à se partager la Villa Bloch, ancienne demeure de Jean-Richard Bloch à Poitiers, incomparable par son cadre et son calme, située sur les hauteurs des Trois Cités. Ce nouveau lieu de résidence d’artistes offre des conditions optimales pour la création. Un des espaces est dédié à un artiste qui ne peut plus créer librement dans son pays d’origine.