Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Vie de la cité | 13/12/2019

Quartier de la gare : Îlot du Guesclin, un projet pour redynamiser le quartier

Quartier de la gare : Îlot du Guesclin, un projet pour redynamiser le quartier -
Actualité | Vie de la cité | 13/12/2019

Quartier de la gare : Îlot du Guesclin, un projet pour redynamiser le quartier

La ville de Poitiers et Grand Poitiers mettent en œuvre le projet de renouvellement du quartier de la gare pour le rendre plus attractif, innovant en tenant compte de son identité. Parmi les projets à venir, l’îlot du Guesclin, qui va accueillir des espaces pour les entreprises, des lieux de vie et des services.

Un programme immobilier mêlant vie économique et vie de quartier

Le projet du candidat LINKCITY propose un programme immobilier d’environ 5 700 m² de surface, avec des espaces proposant différents usages :

  • Des espaces tertiaires (bureaux et services communs) pour environ 3 000 m², avec une modularité permettant de répondre à une demande différenciée. Les qualités constructives et énergétiques du bâtiment doivent permettre de générer un niveau de charges plus faible que celle d’un bâtiment standard.
  • Une offre d’habitat adaptée aux jeunes actifs pour environ 2400 m² soit environ 100 logements en Résidence Jeunes Actifs (RJA*), avec des services communs. Un lieu de vie et de rencontre est développé sur le toit.

*La RJA, résidence pour un jeune public actif aux ressources limitées souvent en double résidence ou cherchant un premier logement suite à une nouvelle embauche. Privilégiant l'habitation T1 tout confort " prêt à habiter, connecté ". La collectivité veillera à ce que cela réponde également à quelques besoins de logements un peu plus grands à prix abordable.

  • Une crèche Montessori pour environ 300 m² pour les usagers et les habitants de l’îlot et du quartier   

Une démarche environnementale

Pour ce projet, une démarche environnementale E+C- est retenue associant la limitation des ressources en matériaux, choix des matériaux bas carbone, bio-sourcés et éco-certifiés, conception bioclimatique du bâtiment et recours à la géothermie pour le confort d’hiver et d’été.
Engagement dans une labellisation OsmoZ, sur la qualité de vie au travail. Cette démarche environnementale est intéressante, notamment dans sa capacité à libérer les toitures de tous dispositifs techniques, afin de conserver leur caractère convivial et paysager.

Permettre la mise en valeur et l’accès à la Boivre

Cet aménagement va créer une large ouverture sur le boulevard et la place Du Guesclin et va faciliter les liaisons douces vers la Boivre. La ville reste d’ailleurs propriétaire de la parcelle qui longe la rivière, afin que cela puisse demeurer un espace public ouvert à tous.

Le Quartier de la gare  repensé

Le quartier de la gare de Poitiers va être entièrement repensé pour en faire une vitrine du territoire et à développer pour ses habitants, pour les entreprises, pour les visiteurs.  Un quartier qui répond aux demandes des sociétés de se  développer dans les centres urbains d’agglomérations de taille moyenne pour éviter les contraintes et les coûts des métropoles.

  • Transition énergétique et le numérique :
    • faire de ce quartier un hub d’électro-mobilité (stationnement, recharge, échange) permettant tous types de déplacements dans Grand Poitiers.
    • Expérimenter des boucles énergétiques courtes (petit hydrolienne sur la Boivre, photovoltaïque en toitures, micro-éolien, etc.).
    • Rénover le bâti permettant d’atteindre un niveau de performance énergétique
    • Placer le Numérique au service du projet et des publics
  • Un quartier à vivre, attractif et irriguant l’agglomération
    • construire un cadre de vie fonctionnel et agréable pour l’ensemble des usagers et des habitants
    • développer le système de déplacements pour aller vers une offre interconnectée et évolutive
    • insérer cet espace économique dans un pôle de vie renouvelé mêlant activités, emploi, mobilités, habitat, services, hébergement et fonctions récréatives, sportives et culturelles et faire du quartier de la gare une vitrine du territoire.