Recherche libre dans le site
Partager...
Actualité | Culture | 30/03/2020

COVID-19 Le Conservatoire propose de l’enseignement à distance

Conservatoire de Poitiers - ville de poitiers
Actualité | Culture | 30/03/2020

COVID-19 Le Conservatoire propose de l’enseignement à distance

Assurer la continuité pédagogique et maintenir le lien avec les élèves : c’est l’objectif du Conservatoire de Grand Poitiers, fermé pendant cette période de confinement. Témoignage.

Vidéo, enregistrement audio, Skype…

Comme l’ensemble des professeurs du Conservatoire de Grand Poitiers, Louis Théveniau, professeur de clarinette et de direction d'orchestre, a réfléchi aux outils lui permettant d’assurer sa mission d’enseignement artistique à distance. Objectif : assurer la continuité pédagogique en l’adaptant à ce contexte particulier. « Le principal enjeu est de continuer à avoir un lien avec l’élève et de favoriser sa pratique artistique », résume-t-il. 
Le professeur a opté pour Skype, un logiciel qui permet des échanges vidéo en direct. « Chaque enseignant cherche à trouver la meilleure solution possible pour ses élèves. Certains collègues envoient des vidéos à leurs élèves et proposent qu’ils leur fassent parvenir des enregistrements vidéo ou audio en retour », détaille-t-il. 

Les élèves réceptifs et motivés

 « Tous les parents se sont montrés partants et les élèves jouent bien le jeu », poursuit Louis Théveniau. Comment se déroule un cours par Skype ? « L’élève joue le morceau qu’il a travaillé. Je réagis par rapport à ce que j’entends. Hormis la qualité du son, cela ne change finalement pas tellement par rapport à un cours classique ! Via la messagerie instantanée, je note des conseils, partage des liens que l’on peut écouter en simultané… »

L’occasion de repenser l’enseignement

Cette situation est aussi propice à l’expérimentation. « A la maison, les élèves ont davantage de temps qu’habituellement, c’est l’occasion de travailler des choses différentes : creuser la composition, proposer des écoutes partagées… La situation induit également de l’autonomie de la part de nos élèves : ils n’ont pas le choix car nous ne sommes plus à côté d’eux. C’est notre mission de l’accompagner. »